Chapeau Linux 23

Non, ce n’est pas un compliment.

Ceci est le nom d’une distribution à côté de laquelle j’étais complétement passé.

J’affirme que Fedora est une très bonne distribution depuis des années, MAIS qu’elle rebutera un nouvel utilisateur de Gnu/Linux

Vous l’aurez compris, Chapeau est une distribution « fille » de Fedora, pour être plus précis de Fedora Workstation Gnome, promettant d’être ce que Mint est à Debian, Sabayon à Gentoo ou Manjaro à Archlinux

Ben… on va voir cela.

Je télécharge l’image ici

D’une taille de 2,5 Go, elle vous laisse le temps de faire autre chose.

Chapeau est exclusivement destiné à l’architecture X86_64 (64 Bits pour les non-initiés)

J’ installe l’iso sur une clé usb grace à la commande dd

Je boote sur un Dell Inspiron 1525 (pas des plus récent donc)

Screenshot from 2016-01-30 23-53-37

Le wifi est reconnu d’entrée de jeu

Installation  avec l’outil made in Fedora, Anaconda:

Screenshot from 2016-01-31 00-02-19

Screenshot from 2016-01-31 00-04-36

Screenshot from 2016-01-31 00-05-20

Création d’un utilisateur ayant lesdroits d’administration

Screenshot from 2016-01-31 00-07-50

Installation

Screenshot from 2016-01-31 00-10-13

Je rédige cette première partie du billet en même temps que l’exécution de l’installation.Je suis très étonné par la réactivité de ce système en mode live, surtout avec Gnome 3.18 qui tourne en arrière plan, sur une machine « limitée »

Screenshot from 2016-01-31 00-15-06

Screenshot from 2016-01-31 00-16-06

Installation terminée (15 minutes)

Screenshot from 2016-01-31 00-22-07

Après reboot et connexion au système via GDM, on passe à la configuration de GNOME

Capture d'écran de 2016-01-31 06-25-49

Capture d'écran de 2016-01-31 06-25-58 Capture d'écran de 2016-01-31 06-26-07 Capture d'écran de 2016-01-31 06-26-15 Capture d'écran de 2016-01-31 06-26-21

L’apparence est …spéciale ?

Le théme des icones est moka. Je sais, les goûts et les couleurs…

Mais perso, ce n’est pas mon truc. Heureusement, il y a l’outil de personnalisation (gnome-tweak-tool)

Capture d'écran de 2016-01-31 06-26-42

Capture d'écran de 2016-01-31 06-26-49

Capture d'écran de 2016-01-31 06-47-44

Pas mal d’extensions activées par défaut

Capture d'écran de 2016-01-31 06-48-28

Capture d'écran de 2016-01-31 06-49-01

On trouve mêmes des thèmes KDE (???!!)

Bon, je suppose que l’iso de  cette version 23 est figée comme pour Fedora

Je cherche l’outil de mise à jour : Yum extender (DNF)

Capture d'écran de 2016-01-31 06-53-00 ) Capture d'écran de 2016-01-31 06-54-14 Capture d'écran de 2016-01-31 06-54-34

Au niveau des sources(et voilà la différence avec la Fedora), les dépôts tierces sont présents : Adobe pour l’abominable usine à failles flashplayer, RPMFusion Free et non-free. Tous les blobs et logiciels proprios ont été installés par défaut

Capture d'écran de 2016-01-31 06-55-17 Capture d'écran de 2016-01-31 06-56-39

Et bingo, 496 paquets à mettre à jour pour environ 700 Mo à télécharger..

Bon,ben on fait…. (T’as largement le temps d’aller boire un café, faire l’amour à ta douce ou te taper le ménage.Si t’as connexion est pourrie, t’as même le temps de faire les 3 )

Logiciels installés par défaut:

Firefox, Empathy ,Gimp, Libre office, Darktable (pour les photograpĥes), Rytmbox, sound juicer (pour numériser vos cds audio), Openshot (pour monter vos vidéos), Steam (pour les gamers), PlayOnLinux et wine (pour faire tourner des programmes en .exe), l’antivirus Clamav (WTF??) ainsi que divers composants inclus dans Gnome, y compris la logithéque Logiciels, et d’autres propres à Fedora

Le noyau Linux est en version 4.2.6

Conclusion:

Une Fedora dédiée au Newbies au niveau installation et configuration.

Bref, pour ceux qui ont toujours voulu une Fedora, la configuration initiale du système en moins

Réactive, stable mais pas de révolution au point de vue fonctionnement

C’est une bonne chose qu’elle existe…

Autre chose (ca m’évitera d’y répondre)

A la question : »Pourquoi ce con ne fait pas de billets plus détaillés d’habitude?? »

Je répondrais:

1/Je suis dans un période de grosse insomnie

2/ La pêche aux carnassiers ferme aujourd’hui

3/Je ne peux pas faire la fermeture de la pêche aux carnassiers aujourd’hui, parce qu’il fait un temps à ne pas mettre un manchot dehors. Encore moins lorsqu’il est accompagné de son poussin.

4/Quand je m’ennuie, je teste des distributions et je passe plus de temps à décortiquer les choses (L’installation, par exemple) . Pas besoin d’être laconique

Ce billet a été rédigé en écoutant l’album « Only Heaven » de The Young Gods

Voilà

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

3 réponses à “Chapeau Linux 23

  1. merci pour ton humour décapant , j’ai passé un bon moment , mais hélas hélas hélas, alors que Fédora aurait pu faire la pige à Ubuntu il s’enfonce …., dommage car l’idée de base était excellente.

    • Hello, je ne pense pas que Fedora s’enlise. Elle a une communauté réactive et compétente…
      Je pense que le but de Fedora,vis à vis des utilisateurs, est d’apprendre un minimum à configurer un système Gnu/Linux. (en plus du fait qu’elle serve de beta/testing pour les éditions Stable de Red Hat Linux).Chose qui rebute certainement beaucoup de nouveaux arrivants.Et oui, le terminal est quasi obligatoire.
      Je considére donc que Chapeau est à Fedora ce qu’une Linux Mint serait à une Debian.
      Les utilisateurs lambdas y trouveront leur compte.Les curieux migreront tôt ou tard vers les distributions mères ou pas…

    • Non, Fedora ne s’enfonce pas et est même réactive sur le monde du libre. Il y a Ubuntu qui a réussi a se faire connaitre et donc est mise en avant (steam,..) mais n’efface pas les autres.
      Il faut avouer que c’est grisant au début de ne pas avoir tout ce dont on a besoin (vlc, codec mp3, unrar,…) d’installer mais il suffit de s’y faire…