ArchLinux : Arch-audit

Un truc que j’ai trouvé sur memo-linux.com
Je ne m’étais pas vraiment posé la question :/

j’n’ai pas été déçu :/

 

 

« Le programme est basé sur le travail de l’équipe de surveillance Arche CVE, dont son rôle principal est d’informer des alertes de sécurité, de publier des rapports de vulnérabilités et maintenir le contact avec les développeurs pour obtenir les corrections dès que possible.

L’outil arch-audit va analyser tous les paquets installés sur le système d’exploitation avec la base de données CVE (Common Vulnerabilities and Exposures). Cette base est la principale référence pour la classification et l’identification des menaces informatiques, y compris sa description, des liens et proposition de résolution. »

 

La suite ici

 

Truc de Geek : Cool Retro Term

Un truc totalement …..

Cool Retro Term est un terminal qui me fait penser direct à un écran que l’on pourrait croiser dans Matrix 😀

J’ai installé ça sur ArchLinux. Franchement, ça a de la gueule

$yaourt -S cool-retro-term

Voici les 9 thèmes proposés par ce petit logiciel sans prétention

screenshot_20160920_161815screenshot_20160920_162628

screenshot_20160920_161117 screenshot_20160920_161703 screenshot_20160920_161730 screenshot_20160920_161752 screenshot_20160920_161837 screenshot_20160920_161906 screenshot_20160920_161920 screenshot_20160920_161933

 

 

 

Slackware :slapt-src

Slapt-src est l’équivalent de slapt-get pour les slackbuilds

Prérequis :

-Depuis que j’utilise slapt-get, je n’utilise plus slackpkg, j’estime que c’est une obligation permettant d’éviter de casser ma Slack. Après, chacun fait ce qu’il veut.

-Avoir au minimum installer slapt-get avant d’installer slapt-src

Rendez vous ici pour télécharger les paquets concernés

(je vous conseille d’installer également gslapt, histoire d’avoir un gestionnaire de paquets en mode graphique)

On les installe via installpkg

On se déplace dans le répertoire contenant les paquets précédemment téléchargés

cd /home/user/downloads

On passe super-utilisateur et on tape :

installpkg NomDuPaquet.txz

Voilà voilà

Ensuite, je modifie ce que l’on peut comparer à un sources.list chez Debian pour le passer au dépôt  Current .Je vous conseille de rester en 14.2 si vous ne voulez pas prendre de risques

nano /etc/slapt-get/slapt-getrc

Voici à quoi ressemble mon fichier, les dépots sont les mêmes que sous slackpkg

screenshot_2016-09-14_06-46-50

Ensuite mettre tout cela à jour

slapt-get –update && slapt-get –upgrade

Faire vos mises à jour éventuelles et n’utilisez plus slackpkg ( démarche personnelle, comme je l’ai précisé au début, si tu veux péter ton système, c’est ton droit le plus stricte et inviolable)

Je passe à slapt-src que je vais éditer

Par défaut, le dépot des slackbuilds est griffé 14.0, je passe en 14.2. ( après, parait que c’est risqué…)

nano /etc/slapt-get/slapt-srcrc

Voici mon fichier après modification

screenshot_2016-09-14_06-54-02

Je mets à jour le bousin

slapt-src –update

Et je jette un oeil sur les slackbuilds disponibles

slapt-src –list

[EDIT] : n’oubliez pas d’installer texlive et texi2html via slapt-src

slapt-src –install texlive

slapt-src –install texi2html

(sinon vous allez compiler walou)

screenshot_2016-09-14_07-37-13

Une fois que vous trouvez ce qu’il vous faut;

slapt-src –install NomDuPaquet

Ce genre d’opération pourrait downgrader certains éléments (ou pas) de votre système, si vous maitrisez et connaissez bien votre slack, ca ne devrait pas poser de problèmes. Il se peut qu’il manque des dépendances. Là aussi, bien connaitre votre système évitera un gros merdier

 

Dès que j’ai résolu les problèmes de librairies qui empêchent l’utilisation de Plasma5 sur cette même Slackware, promis, j’vous en parle.