Gecko Linux en rolling release

Ayant pris la décision de garder Kiss0s sur USB, j’ai donc libéré l’espace disque qu’elle occupait sur ma machine de test.

Je reviens sur GeckoLinux, cette distribution qui m’avait affublé d’un superbe Kernel Panic au premier redémarrage, il y a quelques semaines

Je l’ai récupéré ici(Image Rolling avec Plasma)

Cette Gecko en mode rolling-release se veut une OpenSuse Tumbleweed « out-of-the-box »

J’en profite pour une petite mise au point :

Une des personnes, suivant ce blog, m’a demandé si je comptais faire des billets sur les DGLFI (Distributions Gnu/Linux Franchement Inutiles), définition chère à F.Bezies

Il est clair que non. Je pense que la meilleure posture à adopter face à ces bouses ( oui, il y a de belles bouses), c’est de ne pas leur faire de pub (à moins de tomber sur l’une d’elle par surprise,  je n’ai pas de temps à consacrer à ce genre de choses). Ne pas en parler est le meilleur moyen , à mes yeux,  de les faire retourner au néant qui les a vu naître et ce, au plus vite.

De plus, Adrien d. (Linuxtriks)  et Frederic le font très bien.

Parenthèse fermée

Installation via Calamares

 

screenshot_20170123_090624 screenshot_20170123_150644 screenshot_20170123_150706 screenshot_20170123_150826 screenshot_20170123_151104 screenshot_20170123_151116 screenshot_20170123_151132

Rien de bien méchant donc

Premier démarrage

screenshot_20170123_161913

$sudo zypper update

295 mises à jour, 8 paquets nouvellement installés, 2 à gicler

(Comme d’hab, j’utilise le terminal pour appliquer la première mise à jour mais le débutant utilisera Yast )

Ensuite passer par Yast pour configurer la langue

screenshot_20170123_172106

Reboot de la machine

Le noyau est estampillé 4.9.0-2, visiblement pas de bug lié au processeur Intel de ma machine

screenshot_20170123_173742

Les détails sur Plasma ici :

screenshot_20170123_174839

Yast est de la partie aussi. :/

Yast n’est pas un mauvais outil, mais depuis que je connais OpenSuse, la seule réflexion que je me fais à chaque fois que je l’utilise est la suivante:  » A trop vouloir faire simple, ça en devient compliqué »

Mais je vais faire un tour rapide de la distribution en vidéo, pour y revenir dans les jours/semaines qui suivent ( J’essaie de me tenir aux tests sur la durée, seule façon de pouvoir émettre un avis qui tienne un minimum la route. Même si ça peut être plus rapide, comme lorsque les problèmes rencontrés sont liés à l’installation ou à un système instable, incohérent). Si la motivation est là, j’essaierai de faire une capture concernant le fonctionnement de Yast

Au premier abord, cette Gecko n’a pas l’air si mal (pour ceux qui aiment le RPM ou l’OpenSuse)

Faire la vidéo m’a permis de constater que le bug Linux/Intel est toujours présent, mais non bloquant, avec cette version 4.9 du noyau (du moins, pour cette distribution)

 

Son: Alec Empire (Atari Teenage Riot)  » Addicted to you » (album: Intelligence & Sacrifice) & « Kiss of death » (album: Futurist)

Si t’aime bien, ou que tu ne connais pas, le Digital Hardcore 😀

[Edit]: 20h39, deuxième mise à jour de la journée..  🙂

screenshot_20170123_203901

 

[Edit(bis)] : 24 Janvier 2017 – 15H49, 41 mises à jour.. Bon, ben déjà, ç’est vraiment rolling-release comme distro. Mais je la comparerai plus à une Debian Unstable plutôt qu’à une ArchLinux (quoiqu’en version testing, c’est pas mal non plus)

screenshot_20170124_154756

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s