Que devient Antergos?( màj: abandon du test)

J’ai parlé de cette distribution en Avril 2013

Voyons voir ce que cela donne aujourd’hui.

Tout d’abord, j’ai choisi l’image  » Antergos minimal iso » ici , L’image Live me parait risqué, surtout si elle n’a pas été mise à jour depuis quelques temps.

Il vous faudra un câble ethernet pour l’installation (ou pas, si vous avez de la chance)

L’installeur est cnchi

Bien que différent, il se rapproche du mode de fonctionnement et d’ intuitivité d’un Calamares (l’installeur Manjaro, par exemple). Installation simple donc. On peut choisir, avec cette iso minimal, pas mal de choses : Le navigateur à installer, le bureau, la suite bureautique, Flashplayer ou pas, Steam ou pas… Etc.. Le tout en mode graphique.

Je vais, comme je l’ai fait pour PCLinuxOS ou Gecko, m’amuser un petit moment (ou pas) avec cette Antergos, et on verra d’ici quelques jours (ou pas) si cette distribution vaut le coup de se cramer quelques neurones.

 

screenshot_20170221_090508

screenshot_20170222_063107

Version du noyau et du desktop ci dessous .

screenshot_20170222_063149

Je ne vous cache pas qu’il y a déjà 2/3 petits trucs qui me courent sur le haricot

A voir …

[EDIT] : il est 17 h33

Bilan rapide de l’Antergos, je ne ferais pas de billet supplémentaire sur cette distribution.

Loin de moi l’envie de la massacrer, mais je ne vois pas où la placer .

Je m’explique :

Une Archlinux -niveau fraîcheur- avec une installation à la Manjaro, je veux bien mais un  projet comme Arch-Anywhere, accessible à l’utilisateur motivé, me parait plus judicieux.

De plus, il y a certains bugs gênants, comme des logiciels qui ne se lancent pas .?!!.??!?

Et je n’ai pas franchement envie de chercher plus loin. Après, elle peut être intéressante pour les utilisateurs qui ne conçoivent l’installation qu’avec des outils graphiques simples et  ludiques.

Voilà aucune opinion particulière à distiller, à part  celle-ci : Une ArchLinux avec un installeur graphique relativement simple

Publicités

5 réponses à “Que devient Antergos?( màj: abandon du test)

    • Pas forcément , j’vais déjà comparer avec ArchLinux. Enfin niveau installation, c’est propre quand même, mais avec l’iso mini
      Après, on peut se poser la question du « Why? » maintenant que tu as des solutions comme Arch-AnyWhere

  1. En dehors de son thème et d’un installateur graphique éternellement en béta, un lightdm aussi léger qu’une éléphante sur le point d’accoucher, que reste-t-il à Antergos ? Rien 🙂

    • Oui, ok pour l’installateur graphique , pour lightdm, rien n’empêche de s’en débarrasser.
      Mais ouais, j’ai vraiment du mal à la classer. Je pense que le projet Arch-Anywhere la rend inutile. Si tu veux une Arch, autant que ce soit l’authentique. Si tu veux une Manjaro [ ATTENTION GROS TROLL], autant choisir une Mint 😀

  2. moi qui suit dessus (suite à une vidéo d’Adrien), ça se passe bien mais c’est vrai qu’au final, j’aurais pu direct passer par Arch Anywhere, ou retourner sur Manjaro (mais j’avais un bug à l’install avec la version kde).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s