Mint: le truc qui tue

Super, j’viens de découvrir dans un éclair de lucidité que si le pc de ma femme merdouille depuis une semaine, c’est qu’elle se retrouve avec un merveilleux noyau de la série 4.8 . Elle est en AMD, la casse est limitée. par contre j’ai installé cette distro sur des PCs équipés d’Intel en modifiant les paramètres de mises à jour pour qu’elles soient TOUTES prises en compte…

Or, ce noyau est buggé et provoque de superbes Kernel Panic avec les processeurs Intel dans sa version 4.8.0, je ne sais plus si une correction a été appliqué dans sa version 4.8.1 ou si le noyau a été abandonné (il me semblait avoir vu ça quelque part)

[EDIT] Un Lien intéressant : https://forums.linuxmint.com/viewtopic.php?t=241746

Perso, aucun des noyaux 4.8 n’est passé sur le Dell Inspiron (Debian Stretch), j’ai été obligé de piocher un 4.9  dans experimental pour régler le problème en attendant que cette version arrive dans les dépôts..

Peut être qu’Ubuntu a délivré une version corrigée, je ne sais pas.. A voir

Mais c’est vrai que le PC concerné à la maison réagit bizarrement par moment

Bon, ben reste plus qu’à virer la bête et remettre les mises à jour au réglage par défaut

Finalement, vaut mieux suivre les recommandations de Mint si j’ai bien compris (voir ci dessous)

Après avoir virer ce fameux noyau, une mise à jour est proposée

Le noyau est décoché par défaut, c’est un 4.4 (le 4.8 a disparu de la liste proposée).

Aucun risque, je le sélectionne pour le mettre à jour

[EDIT] :Il FAUT laisser les réglages de mises à jour de Mint par défaut, et le pépin qui est arrivé sur la Mint (pas bien grave, on reboote sur l’ancien noyau et on désinstalle le noyau incriminé) provient avant toutes choses de sa base Ubuntu.

De plus, le gestionnaire de mise à jour prévient que modifier les réglages est à nos risques et périls lors de sa première utilisation. Donc, c’est de ma faute, je l’admet 🙂

Depuis que j’ai réglé ceci, les seules mises à jour proposées pour le noyau – 2 depuis l’incident- concernent le noyau par défaut de la Linux Mint 18.1 : Le 4.4

MEA CULPA

5 réponses à “Mint: le truc qui tue

  1. Bonjour,
    Je suis sur un CPU intel et noyau 4.8.0-42-generic mais je n’ai jamais eu de kernel panic. Je croise les doigts pour ne pas en avoir

  2. Bonjour,

    Avec la série des kernel 4.9 ce n’est pas terrible non plus sous Manjaro avec AMD. J’ai 25 % de mes démarrages matinaux qui « freeze » et je suis donc obligé de rebooter à l’aide d’un hard reset.
    Merci pour l’info et vivement une série 4.10 de qualité !

    • Ouais, j’ai eu des problème sur le Dell (Debian stretch) avec la première série 4.9.. Ca a l’air d’aller mieux.
      Le truc, c’est que sur l’HP (AMD, mon PC principal), le 4.9 et le 4.10 passe sans aucun problème