Debian-Like: Siduction

J’ai connu Sidux , puis Aptosid – dont la dernière image dispo date de 2013 . Puis on a  Siduction.

Comme son nom l’indique, elle est basée sur Debian Unstable (Sid), une des distribution de mon quotidien depuis maintenant de nombreuses années. Donc, un système en mode Rolling depuis bientôt 11 ans ( la première Sidux étant apparu en Septembre 2006 et Siduction en étant la « fille »….), ce qui, niveau crédibilité, n’est pas négligeable.

Je me suis longtemps posé la question de son utilité, puisqu’on peut facilement s’installer une Sid par soi-même. A part l’administration rationnelle des paquets par une équipe, je ne vois pas trop… Mais bon, c’est toujours mieux qu’une Ubuntu (Basé sur Sid également, les bugs en plus)

Les images Iso (amd64- choix des bureaux ) sont ici : http://ftp.spline.de/mirrors/siduction/iso/patience/

Pas de version 32 bits pour cause d’abandon de cette architecture.

Cette version de Siduction se prénomme donc Patience – dont tout utilisateur d’Unstable doit faire preuve en cette période de gel de Stretch.

J’ai fait dans l’original, j’ai téléchargé la version Cinnamon.

Installation

L’installation se fait avec Calamares, vous pouvez choisir votre langue au démarrage du live

Le dock, en haut, me perturbe. Je le virerai au premier démarrage

,

La présence des firmwares facilite les choses (pour le réseau spécialement)

On reboote à la fin

Au premier démarrage, j’ai viré Plank de la liste des logiciels à démarrer automatiquement, appliqué les mises à jour en mode console (pas de synaptic, ni d’applet, ce qui me convient)

Un petit apt-get update && apt-get upgrade en mode super-utilisateur ( faudra que je mette sudo en place) pour appliquer les 501 mises à jour

Tout va bien au reboot, avec un kernel 4.10 (que je dois piocher dans experimental sur ma Sid) et un Cinnamon plutôt récent.

Je reviendrai sur cette distribution dans le  courant de la semaine

Publicités

8 réponses à “Debian-Like: Siduction

  1. Tu me contrediras ou pas, mais les précédentes versions de la Siduction utilisait un installateur qui passait une page web, non ?

    Sinon, cela casse le mythe des rolling qui ne tiennent pas le choc sur le (très) long terme 😀

    • Salut, oui c’est ça. Y a eu pas mal de merde niveau installation à l’époque de Sidux ou d’Aptosid (ou encore installateur pas vraiment facile à appréhender ), si ma mémoire est bonne. Je pense que c’est bien de s’être rabattu sur Calamares. Sinon, oui, je suis étonné quand même de la longévité de cette distro, alors qu’on lui a promis la mort tant de fois…
      Distribution qui mériterait mieux au niveau audience, même s’il est n’est pas vraiment user-friendly (sans être geekesque) ..

      • Calamares est un excellent choix, surtout pour éviter de dépenser de l’énergie et des ressources pour développer un énième installateur.

        Je pense que la distribution fait un peu peur, car basée sur Debian Sid…

      • J’avoue avoir choisi la plus mauvaise période pour voir ce que cela donne sur le long terme :/
        Mais on ne devrait pas avoir peur, pas plus dangereuse qu’une Archlinux 😀

  2. si je prend une debian sid (j’ai peut-etre mal compris) est-ce que je peux accéder a un ppa de libreoffice comme ubuntu ou bien le ppa d’ubuntu est celui du sid pour mettre au dernier niveau par exemple.
    http://ppa.launchpad.net/libreoffice/pp
    ou pour avoir la mise ajour du driver mi960 nvidia
    http://ppa.launchpad.net/graphics-drivers/ppa/ubuntu
    est ce que tout cela est nativement dans sid et que je n’ai plus a me préocuper de ces PPA
    j’sui peut-être pas claire ….)

    • Pour Sid? Ben tout est dans les dépôts, pas besoin de ppa.Bon, j’t’avoue quand ce moment, c’est le calme plat sur la version Unstable.Avec le gel de Stretch, il n’y a rien qui bouge

  3. Bonjour, déjà merci pour le blog que je consulte assez régulièrement 😉

    Étant moi-même utilisateur de Sid je voulais juste évoquer deux points :

    – siduction c’est bien car on peut installer une Sid sans bidouiller car trouver une image stable ou testing qui supporte les sauts de version au passage des dépôts en unstable c’est parfois la loterie. Même si la méthode loterie est celle que j’utilise.

    – calamares est un vrai outil car l’ancien outil en page web en plus d’être lent était pas mal buggué (pb de retour en arrière, partitionnement exotiques voués à l’échec, installation de GRUB hasardeuse)

    @+ gempaouindo

    • Salut.
      1/ Merci de lire ce blog 😉
      2 Merci pour tes précisions, c’est vrai que la dernière fois que j’ai voulu faire joujou avec cette Siduction (un bail), l’installateur avait planté méchamment.
      @+

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s