Mageia 6 sta2 – XFCE Live

N’ayant pas réussi à démarrer l’interface graphique de la Void (impossible de démarrer X, malgré la doc sur le sujet, tant du côté du wiki officiel  que de celui d’Archlinux, bien fourni sur le sujet), j’ai récupéré une des autres images qui trainaient pour la faire ingurgiter à l’Inspiron 1525 : celle de la Mageia6 -sta2  xfce Live

Je ne reviens pas sur l’installation, tout le monde connait le principe, certaines choses ne changent pas. Et parfois, c’est bien comme cela, on se retrouve avec du robuste et du sûr en face de soi. Un peu à l’image de l’installateur de Debian

Premier démarrage, on se retrouve avec plus de 500 mises à jour à effectuer après avoir appliqué celles concernant urpmi

Un petit reboot après:

On se retrouve avec un noyau Linux  mis à jour vers la version 4.9.27-desktop-1.mga6, les blob proprio pour le matériel  sont présents par défaut

XFCE 4.12, reconfiguré à ma sauce (pour une fois que je trouve un thème sombre moins dégueulasse que la moyenne, j’ai nommé Nodoka-midnight )

Toujours une absence de conflits entre les interfaces (eth0,wlan), que j’ai connu autant sous Mandriva que Mageia, ou les gestionnaires de réseaux.

 

Bon voilà, je vais la garder de côté pour voir, faut dire que l’actualité du logiciel libre est restreinte en ce moment..

J’vais quand même pas parler de la Devuan non?

 

 

Publicités

4 réponses à “Mageia 6 sta2 – XFCE Live

    • C’était du 5 ème degré :p
      Pour le wall, non. l’original est
      Tiens, je Dl la Devuan. J’vais voir si je peux la regarder avec un autre oeil que celui du Debian-user que je suis :p

      • Les seules choses que j’ai à lui reprocher, c’est la gestion des locales pour MATE ou XFCE , slim et 2/3 conneries sans importance technique… Le reste, ca a l’air de tenir la route…
        Fork à connotation idéologique tendance colèrique, certes, mais pas si mal foutu
        Le live cd embarque la quasi totalité des firmwares et l’installation est totalement différente de celle de Debian.
        Le reste… Ce ne sont que des divergences d’interprétation des libertés (et le résultat de quelques guerres d’égo, certainement)… Si techniquement ça tient la route, pourquoi pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s