Debian Stretch

 

Pas de mystères, c’est la Kiss0s qui me sert de version stable (et pekwm comme interface utilisateur) sur ma machine principale à l’heure actuelle.

Elle me sert également à tester certains environnements de bureaux (XFCE d’abord, MATE ensuite) que je désinstalle au moment voulu pour garder un système minimaliste.

 

Lire la suite

Publicités

Slackware-Current & Plasma 5.10, Debian et autres linuxeries

J’ai passé une semaine dernière relativement « restreinte » niveau sommeil, pas la concentration nécessaire (ni l’envie et/ou le temps d’ailleurs) de me consacrer au blog.

Strict minimum pour le reste. Il fait moins chaud, la semaine s’annonce pluvieuse (et tant mieux, le niveau des rivières commence à bien baisser) et fraîche.

Néanmoins, on peut dire que ça bouge sur mes 2 distributions principales

Slackware64-Current:

Pas mal de mises à jours courant de la semaine dernière ( base principalement) et ce matin, mise à disposition du bureau Plasma dans sa version 5.10.2 ( via le dépôt d’ AlienBob) et du noyau 4.9.34

 

Lire la suite

Debian 9 « Stretch » disponible

Voilà, Jessie est passée Oldstable après son remplacement par Stretch.

Je ne vais pas vous faire de démo, de ceci, de cela. J’ai assez parlé de Debian ces derniers mois.

Pour récupérer une image d’installation de Debian 9, on se rend sur le site officiel de Debian

On peut également récupérer des images Live de notre système préféré (relativement lourde, mais si on veut tester avant)

Pour l’installation, qui n’est pas complexe, et la découverte, autant se faire accompagner par « les cahiers du débutant »  de l’ami Arpinux

Au niveau du sources.list.

Ce passage est plutôt destiné à ceux qui veulent faire le bond Jessie- Stretch sans devoir tout réinstaller.

Il vous suffit d’aller faire un tour dans votre fichier /etc/apt/sources.list et de remplacer Jessie par Stretch (complet ici, à vous de voir si vous êtes un libriste pur et dur qui n’utilisera que les dépôts « Main » ou si vous vous en tapez le cul par terre)

## Debian ##

deb http://deb.debian.org/debian stretch main contrib non-free
deb-src http://deb.debian.org/debian stretch main contrib non-free

deb http://deb.debian.org/debian stretch-updates main contrib non-free
deb-src http://deb.debian.org/debian stretch-updates main contrib non-free

deb http://security.debian.org/ stretch/updates main contrib non-free
deb-src http://security.debian.org/stretch/updates main contrib non-free
## Multimedia ##
deb http://www.deb-multimedia.org stretch main non-free

(Le dépot pour Firefox Stable n’étant pas encore en ligne, je le rajouterai plus tard)

Ensuite, on passe la commande suivante : $sudo apt-get update && sudo apt-get dist-upgrade (ou apt, ou aptitude, au choix) et on attend… le temps qu’il faut pour qu’apt fasse son oeuvre.

A titre personnel, je vais tenter l’installation sur le portable de ma moitié (Elle aime Debian, Lenovo n’aime pas Debian et en plus, elle en a marre de Mint ) et j’en profiterai pour faire un topo plus complet sur cette Debian 9ième du nom

Je réponds aux questions dans les commentaires, mais je vous conseille d’utiliser les cahiers du débutant pour l’installation. On comprend en faisant

Linux Mint 18.2-64 bits (béta): nouveautés et autres versions (xfce, kde…)

Petit résumé vite fait avant d’entrer dans les détails au prochain billet ( plus spécifiquement le bureau Cinnamon et les logiciels présents)

Je suis donc sur la phase de test de cette version18.2 de Linux Mint (C’est la version vers laquelle je vais devoir, ou pas, faire migrer (ou le faire moi-même selon les cas)  les utilisateurs à qui j’ai installé cette distribution). Et j’avoue que je reste sceptique vis à vis de l’utilisation du noyau Linux 4.8.xxx (même si la base est Ubuntu LTS 16.04.2 ). Alors certes, c’est la première fois que j’arrive à lancer un noyau de cette génération sur mon Inspiron sans que cela ne me fasse un kernel panic (Intel), certainement grâce à la chiée de correctifs qui a inévitablement été pondu par et pour Ubuntu, pas pour autant que je suis convaincu. La pertinence aurait été l’inclusion « d’urgence » d’un kernel de la série 4.9.xxx.

Pour ce qui est de Mint,  j’ai encore plus tendance  Lire la suite

Linux Mint 18.2 Cinnamon 64 bits (béta): Install et post-install

Une fois le live DVD (ou USB dans mon cas) lancé (en anglais), la première chose est de faire un tour du côté de « System settings » et de basculer sur un clavier FR, pour plus de facilité ( en Azerty donc, plus pratique pour rentrer une clé WPA2 pour ceux qui ne connaissent pas de mémoire les correspondances avec le clavier Qwerty)

Première chose qui me saute aux yeux: la présence du zombiesque noyau de la série 4.8. Normal, cette version de Mint est basée sur Ubuntu 16.04 LTS

Sauf que les dernières fois que j’ai eu à faire à cette série kernel (peu importe la distribution) , après le reboot post-install, mon Inspiron (Intel) était en panique, kernel panic

Lire la suite