Debian : « Buster »

Buster est petit nom de ce que sera la prochaine version stable de Debian (d’ici 2 ans- 2ans et demi)

Ayant depuis quelques semaines une Kiss0s « Stretch » sur ma machine perso, j’ai décidé de passer cette distribution en version testing

Pas de gros bureau, peu de logiciels… Des risques de casse de l’interface graphique et de crashs logiciels limités donc (du moins, je le suppose), genre de mésaventures récurrentes sur cette version testing de Debian ( sans parler du système de base, parfois bien impacté mais moins fréquemment), obligeant l’utilisateur a mettre le nez sous le capot .

Lire la suite

Publicités

Debian Sid: dernières news

L’actualité des distributions Linux (essentielles) étant égale à Zéro…..

Debian Unstable a subit de nombreuses mises à jour pour les briques essentielles du système depuis la sortie de Stretch.

Aujourd’hui, c’est au tour du noyau d’y passer. On le retrouve donc en version 4.11.0-1

 

J’attends maintenant la prochaine version du bureau KDE et/ou du gestionnaire de fenêtres Pekwm, ce qui ne saurait tardé.

Au final, je trouve que cette remise en route de la version Unstable se passe de façon impeccable et rationnelle.

Debian : installer un Gnome-minimal

Je voulais voir où en était Gnome depuis que j’ai abandonné ce bureau.

Pas besoin des applis ou d’un Gnome-Full, une installation light suffit ( pour les utilisateurs de ce desktop, cette façon de faire permet de construire un environnement de travail en y incluant ses propres choix logiciels)

On suppose que X est déjà installé

$ sudo apt install libgl1-mesa-dri x11-xserver-utils gnome-session gnome-shell gnome-terminal gnome-control-center nautilus gnome-icon-theme –no-install-recommends

(L’option passée à la fin de la commande permet d’installer les paquets explicitement énumérés, sans leurs dépendances recommandées)

Au total, ce seront 130 paquets installés (et à désinstaller dans les plus brefs délais pour ma part).

C’était le truc totalement inutile du jour.