Niveau Facile: Zorin OS – Gestion des Logiciels

J’ai demandé à  Messieurs « Ligne de commande », « Slack Only » et « Debian Rules » de se mettre en veille dans un coin de bulbe rachidien pour découvrir Zorin Os.

Premier point à noter: le petit Geekos de la maison est passé devant ma machine et l’apparence de l’interface lui a directement tapé dans l’oeil ( y compris le fait de pouvoir installer Discord directement ).

Aujourd’hui, on va parler de ce que le barbu adepte de la massue qui est en moi déteste dans ce genre de distributions, mais que l’imberbe lambda trouve rassurant et je le comprends. Il suffit de faire abstractions de ses préférences en se fourrant dans le crâne que 90% des gens ne connaissent rien à l’informatique et veulent juste que ce soit simple. (J’insisterai sur cet aspect à chaque fois, en miroir à ceux qui pensent que leur niveau technique les dispensent d’être bienveillant avec le(a) nouveau(elle) utilisateur(trice), peu technique et, accessoirement, de se souvenir de la façon dont ils ont commencé, c’est à dire niveau Gros Nul qui pleure sur les forums parce qu’il a supprimé un tableau de bord et qui ne sait pas comment on fait pour le faire réapparaître . Hé ouais Coco, ne l’oublie jamais…)

La gestion des logiciels (installation, mise à jour, suppression ) se fait à l’aide de…

Logiciels ( Menu -> Outils Système -> Logiciels)

L’interface est d’une simplicité diabolique.

Elle propose 3 onglets : Tout , Installées, mise à jour

1/ Tout

Ici, on vous donne:

-Une sélection des outils logiciels mis en avant par la distribution ( Sélection de la Distribution)

-Une sélection des applications de Bureau recommandées

-Une Navigation par catégories

(ainsi qu’un outil de recherche, si le nom du logiciel à installer est connu)

 

Naviguer par catégorie (ici, Science) permet d’avoir accès aux sous-catégories de celle-ci (très user-friendly, donc)

On clique sur le logiciel désiré (ici Stellarium) , puis Installer ( demande du mot de passe pour valider l’opération )

 

Il ne reste plus qu’à lancer l’application une fois l’installation achevée

 

2/Installées

Cet onglet contient la liste des applications installées

3/Mise à jour

 

Voilà, cet outil me fait penser un peu à ce que l’on peut trouver sur des systèmes propriétaires.Très intuitif pour le débutant. Tandis que les entités « Slack Only » et « Debians Rules » hurlent vis à vis de l’opacité d’un tel programme du fond de leur cellule cérébrale… 😀 (alors que le débutant s’en tamponne, du moment que ça roule….)

Sur le prochain billet, nous nous attaquerons aux logiciels utilisés par défaut sur la distribution et plus généralement, à l’évaluation de son utilisation au quotidien

 

 

Les commentaires sont fermés.