Void Linux: premier démarrage

L’installation a été réalisé avec l’image live Cinnamon de Void Linux (un Cinnamon réduit à la plus simple expression incluant Firefox, et c’est tout)

Après installation( 10 minutes, même pas), nous allons nous servir du gestionnaire de paquets maison, xbps, pour mettre tout cela à jour après le 1er démarrage

$sudo xbps-install -Su

Le système se met à jour

On redémarre après coup

J’ai ajouté les dépots Multilib , Multilib-nonfree et non-free

$ sudo xbps-install void-repo-multilib

$sudo xbps-install void-repo-multilib-nonfree

$ sudo xbps-install void-repo-nonfree

Puis, je synchronise les dépôts

$sudo xbps-install -S

J’ai installé Void pour expérimenter une nouvelle façon d’utiliser une distribution Linux, d’où l’ajout de ses dépôts..

Pas de systemd, pour les réfractaires (à qui on ne peut pas visiblement donner totalement tort, vu la gravité des failles découvertes dans cet init ces derniers jours) à celui ci (dont je ne fais pas partie, même si les derniers déroulement m’interpellent forcément, puisque ma Debian a été impactée) mais runit

J’ai ensuite installé quelques programmes, histoire de voir à l’utilisation et Gnome(par curiosité, je pense vite le lourder pour du léger, du robuste, de l’openbox quoi 😀 )

$sudo xbps-install vlc gimp stellarium clementine libreoffice gnome

C’est une distribution légère, réactive et vraiment sans fioriture..

Même Gnome( que je trouve pourtant lourd) tourne vraiment bien…

Reste à explorer le tout.

 

 

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.