Debian 10 :Installer Nextcloud

Projet: Mettre en place une solution de repli en cas d’une éventuelle épidémie (pour un hôpital)

En voici une petite partie.

Pré-requis:

Installer une Debian 10, avec un environnement léger ( pour les tests ) type XFCE, LXDE.

Vérifier que la bête est bien à jour

#apt-get update -y

1/On installe apache

#apt-get  install apache2 libapache2-mod-php

On vérifie le status d’apache après installation

#systemctl status apache2

2/On installe php

#apt-get install -y php php-gd php-curl php-zip php-dom php-xml php-simplexml php-mbstring

3/On installe Mariadb pour la base de données mysql, wget et unzip (qui théoriquement est déjà présent)

#apt-get install mariadb-server php-mysql wget unzip

Voilà pour l’installation des paquets dont on aura besoin

On rentre dans la configuration

On crée la base de données Mysql

# mysql -u root -p

1/création de la base de données « nextclouddb »

2/création de l’utilisateur olivyeahh et de son mdp

3/déclaration des droits

On va maintenant s’occuper de nextcloud

On se déplace dans le dossier /tmp

#cd /tmp

On télécharge le zip de nextcloud (je prend la dernière version stable qui est la 19.0.0)
#wget https://download.nextcloud.com/server/releases/nextcloud-19.0.0.zip

On la dézippe

#unzip nextcloud-19.0.0.zip

On déplace le dossier obtenu dans /var/www/html

#mv nextcloud /var/www/html

On se déplace dans /var/www/html et on vérifie si le dossier est bien présent

Nickel.

On attribue les droits du dossier et son contenu à l’utilisateur www-data (apache2)…

#chown -R www-data:www-data nextcloud

… on donne les droits.

#chmod -R 755 nextcloud

Mise en place de SSL ( Secure Socket Layer est un protocole de sécurité qui permet de sécuriser les échanges d’informations entre des appareils reliés à un réseau interne ou à Internet. Principalement utilisé pour les connexions aux serveurs Web, ce protocole repose sur une solution de cryptographie par clé publique)

On redémarre la machine.

Il ne reste plus qu’à se connecter via votre navigateur

http://VotreIp/nextcloud/index.php

Créer un admin(et son mdp) et entrer votre utilisateur, son mdp et le nom de la base de données

Puis  cliquer sur « Terminer l’installation »

Vous pouvez cocher « installer les applications recommandées ». Lot d’applications qui comporte: un calendrier (calendar), un répertoire pour les contacts (contacts), une solution pour modifier des documents de façon collaborative (Collabora Online), un service de mailing (Mail) et un service de visioconférence, partage d’écran, réunions et conférences web depuis votre navigateur (Talk)

Elles seront installées immédiatement

 

Voilà, prêt à l’usage…

Il suffit d’ajouter des groupes  d’utilisateurs en tant qu’administrateur de Nextcloud.

(A titre d’exemple, les captures ci-dessous)

Dans le prochain billet, nous verrons l’installation de la solution OnlyOffice via NextCloud, ainsi que les applications disponibles.

 

J’ai écouté Jeff Mills -‘Purpose Maker »- , le temps de faire les choses

4 réponses à “Debian 10 :Installer Nextcloud

  1. Bonjour,

    Est-ce que l’article présent l’installation pour une utilisation sur un réseau local ?
    Pour une utilisation sur internet, il faut plus de protection ?

    • Réseau local et Internet, j’ai omis de détailler la mise en place de SSL dans le billet.(Que j’ajoute)
      Pour l’accès Internet, cela dépend de l’infra et des solutions (routages, pare-feu, proxy) mises en place et donc de(s) admin(s) de l’entreprise/entité
      Ici, on aborde seulement la mise en place de Nextcloud sur un serveur LAMP. Rien d’autre.
      J’ai utilisé vmWare workstation pour élaborer ce billet(machine personnelle).
      Dans les faits, cette machine a été mise en place sur un serveur de virtualisation ESXI 6.7