Debian 10: Installation de Nagios

Prérequis :

-Debian 10 fraîchement installée et à jour

 

On installe les paquets essentiels (dépendances) et nécessaires au bon déroulement de l’installation de Nagios

#apt install -y build-essential apache2 php openssl perl make php-gd libapache2-mod-php libperl-dev libssl-dev daemon wget apache2-utils unzip

Mettre en place l’utilisateur nagios et le groupe nagcmd  ainsi que l’utilisateur www-data ( pour le groupe nagcmd)

#useradd nagios
#groupadd nagcmd
#usermod -a -G nagcmd nagios
#usermod -a -G nagcmd www-data

On se déplace dans le dossier /tmp

#cd /tmp/

On télécharge la version de nagios la plus récente

#wget https://assets.nagios.com/downloads/nagioscore/releases/nagios-4.4.6.tar.gz
#tar -zxvf nagios-4.4.6.tar.gz

On se déplace dans le dossier nagios-4.4.6 fraîchement créé

#cd /tmp/nagios-4.4.6/

On compile maintenant Nagios depuis les sources

#./configure --with-nagios-group=nagios --with-command-group=nagcmd --with-httpd_conf=/etc/apache2/sites-enabled/
#make all
#make install
#make install-init
#make install-config
#make install-commandmode
#make install-webconf

Nagios a été installé dans le dossier /usr/local/nagios

Les fichiers de configuration dans le dossier /usr/local/nagios/etc

Nous allons modifié le fichier /usr/local/nagios/etc/objects/contacts.cfg afin d’y ajouter l’adresse mail de l’administrateur

#nano/usr/local/nagios/etc/objects/contacts.cfg

Configuration de l’interface web pour Nagios

Nous allons créer le compte d’utilisateur nagiosadmin pour l’administration de Nagios via l’interface web

#htpasswd -c /usr/local/nagios/etc/htpasswd.users nagiosadmin
Entrer un mot de passe

On met en service la CGI (pour Common Gateway Interface )

#a2enmod cgi

On redémarre le serveur apache

#systemctl restart apache2

Installation des Plugins pour Nagios

On se déplace dans le dossier /tmp
#cd /tmp

On télécharge l’archive nécessaire

wget href= »https://nagios-plugins.org/download/nagios-plugins-2.3.3.tar.gz »>https://nagios-plugins.org/download/nagios-plugins-2.3.3.tar.gz

On extrait l’archive

#tar -zxvf /tmp/nagios-plugins-2.3.3.tar.gz

On se déplace dans le dossier nagios-plugins-2.2.1 fraîchement créé

#cd /tmp/nagios-plugins-2.3.3/

On compile et on installe les plugins

#./configure --with-nagios-user=nagios --with-nagios-group=nagios
#make
#make install

On vérifie les exemples de fichiers de configuration de Nagios
#/usr/local/nagios/bin/nagios -v /usr/local/nagios/etc/nagios.cfg

Si aucune erreur ne ressort, c’est ok
On démarre le service Nagios

#systemctl start nagios


On vérifie son status

#systemctl status nagios

On se rend à l’adresse ci-dessous et on se connecte à l’interface Web grace à l’utilisateur nagiosadmin précédemment créé

http://Adresse-Ip-du-serveur/nagios

 

 

Un petit billet du matin, avec en toile de fond, l’album  » The Man Machine » de Kraftwerk

 

Les commentaires sont fermés.