Debian 10 : automatiser les mises à jour avec unattended-upgrades

On installe unattended-upgrades

#apt install unattended-upgrades

On va ensuite décommenter 4 lignes dans notre fichier /etc/apt/apt.conf.d/50unattended-upgrades

#nano /etc/apt/apt.conf.d/50unattended-upgrades

Il y a d’autres options (blacklister certaines mises à jour, par exemple).
La commande « man » est votre amie

$ man unattended-upgrades

On termine la configuration

#dpkg-reconfigure --priority=low unattended-upgrades

On répond "Oui". Si plus tard, on veut stopper les mises à jour automatiques, on répondra "Non" à la même commande.

 

Avec la commande suivante, on vérifie que le statut est à « 1 » (si unattended-upgrades est désactivé, ce sera « 0 »)

$cat /etc/apt/apt.conf.d/20auto-upgrades

On vérifie si le service est bien activé

#systemctl status unattended-upgrades.service

L’administrateur aura accès au log en allant jeter un coup d’oeil dans /var/log

$cat /var/log/unattended-upgrades/unattended-upgrades-log

 

 

 

 

 

2 réponses à “Debian 10 : automatiser les mises à jour avec unattended-upgrades

  1. Je suis pas fan des mises à jour automatique et est-ce qu’on peut lui dire des les faire quand on a pas besoin de la machine ?
    A pluche.

    • Salut.
      Je te rassure, je ne le suis pas non plus, à titre personnel. A titre professionnel, c’est une solution.
      Pour ta deuxième question, OUI, on peut. Heure de la mise à jour, heure du reboot…
      Cela peut être une solution (pour X raisons).
      Je préfère être présent lors de ce genre de manipulations (mises à jour en mode manuel 😉