Debian Sid & Slackware-Current ( 15.0 Alpha) à l’instant -t

Debian Sid (Unstable)

La période de Freeze « Hard » de la version testing (la future stable « Bullseye » ) approchant à grands pas, on commence à le ressentir sur Sid (de moins en moins de mises à jour).

Je ne tourne qu’avec un Plasma minimal, les logiciels indispensables pour ma vie d’utilisateur classique (les travaux « autres » se passent essentiellement sur Fedora) et les paquets Nakedeb de l’ami Arpinux pour le reste (Fluxbox). Même si j’avoue y passer de moins en moins de temps.

Le point, donc.

-Noyau : Linux-image-5.10.0-4-amd64 (5.10.19-1)

-KDE Plasma : 5.20.5

-KDE Frameworks: 5.78.0

-Qt : 5.15.2

La liste actuelle des bogues critiques pour la sortie de la prochaine version.

 

Slackware-Current (15 alpha)

J’en aurai entendu pendant ces 5 dernières années sur le sort de Slackware (comme d’habitude dans le petit monde Gnu/linux: surtout par des personnes qui ne l’utilisent absolument pas au quotidien)

Personnellement, je l’utilise pour ce qui tourne autour de ma vie professionnelle ( Contacts, CV, mailing, etc…) et la musique. (Je sais, c’est compartimenté par système / utilisation, ça me permet une certaine organisation personnelle).

Pas de date précise pour la sortie de la version 15, mais là aussi, le taux de mises à jour est en diminution . C’est très stable.

Le noyau est en version 5.10.20 (de ce matin). A savoir que la version 5.11.xxx est déjà dans le dépôt Testing de Current.

Pour KDE , la capture suivante suffit

Pour le cas XFCE:

XFCE 4.16 & GTK 3.24.xxx

Bien plus joli que la version de XFCE qui était basée sur GTK2, comme c’est un bureau que je n’utilise pas, je suis assez surpris du changement point de vue esthétique (sans relooking comme pour la plupart des distributions). A peine plus lourd, cependant.

Pour terminer, je re-précise que mon système d’amorçage est Grub2 et que la commande suivante est indispensable après chaque mise à jour du Noyau

#grub-mkconfig -o /boot/grub/grub.cfg

Je ne parlerai pas de Fedora (que j’utilise principalement pour la virtualisation avec VmWare) dans ce billet, cependant je tiens à préciser que les 3 distributions sont très solides. Jamais un pépin, jamais un freeze (apt-listbugs me donne un sacré coup de main de ce côté pour Debian Sid). La distribution qui demande le moins de ressources processeur & ram est Slackware, tandis que Debian et Fedora se valent de ce côté, et ça reste minime.

J’en reviens à mon sentiment depuis quelques mois:

Tout n’est plus que peaufinage au niveau des distributions majeures et reconnues..

Pour ceux que ça intéresse, le wallpaper Slackware que j’utilise 🙂

(Les fans de Howard Phillips Lovecraft reconnaîtront la bestiole )

C’est tout pour aujourd’hui. Je n’ai pas vraiment le temps de me consacrer au blog plus que ça ces derniers temps, ça va revenir mais pour l’instant mon emploi du temps m’impose à le laisser un peu sur le bord de la route. J’apprends à utiliser Red Hat, je m’amuse un peu moins avec le Raspberry à l’heure actuelle (j’aimerai en faire un pare-feu/routeur wifi pour la maison, faut juste que je trouve le temps mais j’ai déjà la doc depuis 2 mois).

Et au fait… Daft Punk, ça restera toujours ça pour ma part (si leur choix est définitif, en tant que groupe, c’est vraiment respectable. Mieux vaut stopper lorsque l’on a plus rien à proposer que de faire du fan-service ):

 

 

2 réponses à “Debian Sid & Slackware-Current ( 15.0 Alpha) à l’instant -t

  1. Il me semblait que c’était Testing qui se freezait et ne recevait plus de nouveaux paquets de Sid, qui lui continuait à en recevoir !?

    • En période de freeze, Sid est franchement au ralenti (en full freeze, c’est vraiment très très peu de mises à jour), la mise à jour après la publication de stable fait mal aux dents 😀