Slackware64-Current (15): Installation de GNOME 40.2 via le port gfs

Je n’ai pas retenté d’installation Gnome sur Slackware64 depuis longtemps. On passait par Dropline Gnome et c’était plutôt stable. Je trouve malheureusement que ce projet qui facilitait la mise en place de ce DE à l’air à l’arrêt ou du moins en stand-by

En furetant sur GitHub, j’ai trouvé un probable remplaçant à Dropline, le slackport gfs. Essayons.

Current est désormais épinglée comme la version 15

On va télécharger les paquets du bureau Gnome, en tant qu’utilisateur, que l’on va retrouver dans le dossier gfs-40.2-pkg64)

$lftp -c mirror "http://slackware.uk/gfs/gfs-40.2/pkg64" -c gfs-40.2-pkg64

On donne ensuite la main à l’utilisateur root pour l’installation

#upgradepkg --install-new --reinstall gfs-40.2-pkg64/*.txz


Une fois l’installation réalisée, il va falloir configurer :

-les différents droits utilisateur pour une utilisation optimale du bureau

#groupadd -g 214 avahi
#useradd -u 214 -g 214 -c "Avahi User" -d /dev/null -s /bin/false avahi
#groupadd -g 303 colord
#useradd -d /var/lib/colord -u 303 -g colord -s /bin/false colord
#groupadd -g 363 sanlock
#useradd -u 363 -d /var/run/sanlock -s /bin/false -g sanlock sanlock
#usermod -a -G disk sanlock
#groupadd -g 319 rabbitmq
#useradd -u 319 -g 319 -c "Rabbit MQ" -d /var/lib/rabbitmq -s /bin/sh rabbitmq

-le démarrage d’avahi au boot ainsi que son arrêt lors de la déconnexion

On édite le fichier /etc/rc.d/rc.local en y ajoutant ces lignes pour le démarrage

# Start avahidaemon
if [ -x /etc/rc.d/rc.avahidaemon ]; then
 /etc/rc.d/rc.avahidaemon start
fi
# Start avahidnsconfd
if [ -x /etc/rc.d/rc.avahidnsconfd ]; then
  /etc/rc.d/rc.avahidnsconfd start
fi

Puis le fichier /etc/rc.d/rc.local_shutdown

# Stop avahidnsconfd

if [ -x /etc/rc.d/rc.avahidnsconfd ]; then
  /etc/rc.d/rc.avahidnsconfd stop
fi
# Stop avahidaemon
if [ -x /etc/rc.d/rc.avahidaemon ]; then
  /etc/rc.d/rc.avahidaemon stop
fi

Je n’utilise pas de gestionnaire de bureau pour démarrer, je choisis donc mon bureau ou gestionnaire de fenêtres au démarrage grâce à la commande xwmconfig ( runlevel 3 dans /etc/inittab )

Au démarrage de Gnome, il faut passer, en premier lieu, le clavier en Français

Et voilà le résultat après personnalisation de mon environnement

A l’instant -t, Gnome 40 pour Slackware64-Current est entièrement fonctionnel, fluide, rapide et efficace.

Message perso : Fred, tu n’as plus d’excuses pour ne pas utiliser la Slackware que tu apprécies tant :p

Je me suis accompagné, pendant ce bidouillage, du premier album du groupe le plus absurde et barré de ces 20 dernières années dans l’hexagone


5 réponses à “Slackware64-Current (15): Installation de GNOME 40.2 via le port gfs

  1. Salut.

    Article intéressant, mais c’est énormément de manipulation alors que je peux avoir un Gnome fonctionnel en 10 minutes sous Archlinux 🙂

    Merci pour l’info, je tenterai à l’occasion pour voir ce que ça donne.

  2. Salut, je m’appelle Rafael, je suis l’auteur du projet slackport-gfs. Exécutez gdm pendant qu’il s’exécute en tant que « démon », uniquement en arrière-plan. Il est important qu’il fonctionne pour que des fonctions telles que « écran de verrouillage », « écran vide » puissent fonctionner. Il a été précompilé pour ne pas fonctionner de la manière par défaut.
    Je tiens à vous remercier pour la publication sur votre page. Merci beaucoup. salutation!