Slackware 15 (Release Candidate): Installation et configuration de A à Z (ou presque) – Partie 1 : Installation

1/ Récupérer l’iso ICI

Je conseille le DVD d’installation ( par prudence, on n’est jamais à l’abri d’une panne de réseau, n’est ce pas ? )

J’utilise VmWare pour ce qui est de la machine virtuelle (sur un portable équipé d’un I5 et de 8 Go de ram, avec les mêmes OS que le fixe: Slackware, Fedora et Debian), à l’heure où le jour n’est pas encore levé et où Madame s’apprête à débuter son week-end en horaires dit « coupés ».

Un café, un accompagnement musical paisible et feu. (je ne fais pas ça d’une traite non plus, alors ne faites pas attention aux heures affichées. Il faut compter 20 minutes avec une machine récente pour l’installation initiale)

On lance l’Iso

La première chose à faire est de choisir la disposition du clavier

On teste, on valide (si c’est déjà trop old-school pour vous, pas la peine d’aller plus loin ^^)

On se connecte en root et on valide (entrée)

On partitionne. J’ai utilisé cfdisk. pour plus d’information, il y a le manuel. Autant vous habituer tout de suite à utiliser cet outil précieux qu’est le manuel.

Une fois le partitionnement effectué, on valide. Puis on entre la commande setup

C’est parti pour l’installation.

C’est reparti pour la conf clavier (on est dans l’installation, c’est tout à fait normal)

L’installeur détecte la swap, il suffit de l’activer. Éventuellement de rechercher des blocs défectueux avant l’activation

On monte et on créé la partition / (root). Ici, sur VM, je n’en ai fait qu’une. On peut en monter d’autres s’il y en a plus, pas de soucis (/home, /var, etc…)

On formate

On choisit le système de fichiers désiré

On choisit ensuite le type d’installation. L’iso choisie étant bien sûr le DVD, on sélectionne ce dernier.

On sélectionne les composants logiciels que l’on souhaite installer. Pour ma part, je ne dégagerai que les jeux (C’est bien d’avoir un système complet, si d’autres billets me passent par la tête plus tard).

On valide l’installation FULL (après, la méthode d’installation est sélectionnable par chacun et à ce qui lui convient le mieux.)

L’installation débute. Il n’y a rien à faire en mode Full

Interlude:

Un petit café avant de finaliser l’installation

Hop…

On reprend la main.

Pas de démarrage par clé USB

Bien sur, on va utiliser Lilo comme chargeur d’amorçage. Quelques réglages basiques pour cette VM, on restera avec lilo, donc.

La souris dans la console X pour le copier/coller?

Pourquoi pas?

On configure le réseau et tout ce qui va avec. On notera que je sélectionne Network Manager (KDE oblige… ou pas).
L’avantage est que cela permettra de configurer le wifi facilement au premier démarrage de l’environnement de bureau.

Choix des services à activer

Ajout de Fonts supplémentaires (au choix)

Réglage des paramètres de l’horloge

Sélection de l’éditeur par défaut

Choix de l’environnement graphique à lancer au 1er démarrage

Mise en place du mot de passe Root

Redémarrage

La suite, au prochain épisode (qui devrait se situer aux alentours de …demain)

Album écouté pendant cette Installation/Rédaction

Zenzile: « Sound Patrol » (2001)

Une réponse à “Slackware 15 (Release Candidate): Installation et configuration de A à Z (ou presque) – Partie 1 : Installation

  1. J’ai testé la version live pour voir quelle tête elle avait mais je dois dire que j’ai abandonné l’idée de l’installation car c’est quand même plus simple chez Debian 🙂
    A pluche.

Quelque chose à dire? (Le néant passant directement à la benne, ça évite les pertes de temps. Que ce soit pour les trolls, les fanboys ou l'auteur)...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.