Debian Med : Orthanc, Imagerie médicale

Comme je l’avais signifié dans un billet précédent, le fait de bosser dans le domaine hospitalier, à l’instant -t, stimule ma curiosité vis à vis de ce qui est proposé niveau logiciel libre.
Du coup, j’ai installé Orthanc, un serveur autonome Dicom libre  » conçu pour améliorer les flux de DICOM dans les hôpitaux et pour soutenir la recherche sur l’analyse automatique des images médicales. » dixit son créateur

Firefox présentant une incompatibilité ( faut que je cherche pourquoi), j’ai choisi d’accéder au serveur via… Edge pour Linux (ouais, je sais, je teste un peu tout et surtout n’importe quoi, parfois ça me fait marrer)

Je ne vais pas entrer en profondeur dans le sujet ( je n’ai pas le temps de faire ça en un week-end ), même si çela parait simple d’usage.
J’ai téléchargé des fichiers .dmc test sur le site de Dicom ( 3/4 archives en tar.bz2 sur une banque assez impressionnante ) et j’ai commencé à passer les fichiers en .dmc dans la visionneuse de l’interface web. (je n’ai pas fait beaucoup de captures, il y a des centaines de fichiers)

Il faudrait s’y plonger des heures, mais visiblement le logiciel libre proposé ici semble une bonne alternative à ce qui se fait de plus connu (et peu gourmand en ressources). J’y reviendrai probablement pendant les week-ends hivernaux.

Une réponse à “Debian Med : Orthanc, Imagerie médicale

  1. J’ai fait la lecture des fichiers Dicom résultant de l’IRM que j’ai passé, avec les clichés est fourni un magnifique cdrom qui reste une énigme sans la bonne application pour les lire, résultat l’arthrose a encore frappé signe avant coureur qu’on vieillit 🙂
    A pluche.