Schneider SCL141CTP: Linuxium « Lubuntu 20.04 » ,virer Snap et d’autres trucs

Me revoilà à cogiter vite fait sur cet engin . Je refais le test avec une Debian « testing » (iso non-free avec noyau 5.6.xxx), tout se passe bien mais je ne sais pas pourquoi, et je n’ai vraiment pas de temps à y consacrer, le bios/uefi 32 bits du zinzin refuse strictement (et j’ai tout essayé) de donner la main à Debian au démarrage (ce n’est pas la première fois)…
Au passage, si un geek à une solution, je suis preneur.

Bon, nous disions donc…
A l’instant -t, seuls 2 systèmes semblent pouvoir s’installer sans problèmes sur ce type de machine:

– Fedora, spins(KDE, XFCE, etc…)et spécifiques (Lab, musique,etc..)…

-Ubuntu via Linuxium (qui livre des isos d’ubuntu LTS avec efi32ia n’d’dans. Ouais, j’ai pas le temps n’ont plus de faire ce genre de trucs). Et, pour cette version 20.04 LTS, le monsieur a eu la généreuse initiative de livrer également,et spécialement, pour les machines à processeurs Atom, une Lubuntu, en plus de l’Ubuntu ..

Lire la suite

Fedora: Virtualisation

Cela fait quelques jours, maintenant, que je réfléchis à la bonne façon de faire de la virtualisation.

VirtualBox® m’a montré ses limites dans ce domaine (et pas qu’un peu), j’ai donc choisi de migrer de Windows® 10 (là aussi, lorsqu’on a 8 giga de ram disponibles et qu’il en faut déjà 3,5 à ce système d’exploitation rien que pour tourner ,avec Discord pour seul service actif, les limites sont vites atteintes) vers ma Fedora (sur laquelle  VB a montré, là aussi, ses limites) pour les cours.

[Edit: à propos de Fedora…

la version 32, sur laquelle je tourne depuis quelques semaines maintenant, est officiellement sortie, si ça vous dit. ]

Alors, je dis pas, ça s’est vachement amélioré pendant mes 15 années d’absence sur la Fenêtre, mais qu’est ce que ça bouffe en ressources, c’est dingue… J’ai l’impression que ma tour a le Covid.. :/
Bien sûr, cela implique la réinstallation, et la reconfiguration par définition, complète de Windows® Server.

Installation

J’ai choisi d’installer le groupe Virtualization (à base de libvirt, QEMU/KVM)

$sudo dnf install @virtualization

Lire la suite

Debian: Kiss0s, le retour

J’avais gardé la première version de ce petit jouet, basée sur Debian 9 (mais passée en Unstable par mes soins), ultra légère et bidouillée par Arpinux jusqu’au crash du disque dur qui l’hébergeait. Pas vraiment pensé à refaire un tour chez lui au moment où j’ai remis un deuxième disque dur sur la tour.

Et me baladant at[h]ome, je m’aperçois que le grand barbu sympa est de retour parmi nous, avec une nouvelle version des cahiers du débutant, sa sympathie(donc) et surtout, une nouvelle version de son jouet geekesque diabolique( basé sur Buster désormais et diabolique parce que… bah t’as qu’à mettre le nez dedans, tu verras 😀 ).

Lire la suite

Albums Incontournables: « Dur comme fer »- Lofofora (1999)

Le genre de galette totalement intemporelle.
Je l’écoute aujourd’hui, j’ai exactement le même sentiment qu’il y a 20 ans.
Avec ses textes au ciseau, Reuno n’est jamais dans le rôle du donneur de leçon, il établit des constats sur les « trucs qui le font chier » ( j’avais lu ça dans une interview) et n’a jamais changé de ligne, même si, à mon goût, cet opus restera le plus percutant. J’aime écouter un album pendant des années et me dire que, finalement, rien ne change. Et c’est là que se situe le tour de force de « Dur comme fer ». Lire la suite

Fedora: Aucun problème à déplorer…

… lors du passage prématuré à la version 32 que j’ai effectué le week-end dernier.

J’ai laissé la totalité des dépôts activés (DNF gère ça très bien)

Pour la mise à niveau, je vous laisse repasser par ce billet

(Tout en rappelant que cette fois-ci, on passe de la version 31 à 32  😀 )

 

(ci-dessus, mise à niveau du week)

Voilà, voilà , donc ce matin, petite mise à jour (dont le kernel ) et tout reste en parfait état de fonctionnement, validant de plus en plus la vision toute personnelle que je me fais des systèmes GNU/Linux à l’instant -t : c’est très stable (même en pré-version), de moins en moins périlleux ( quoiqu’on a  constaté que le modèle rolling des Archers n’était pas le modèle ultime et parfait, quoiqu’ils en disent, après la mésaventure liée à Samba pour beaucoup d’entre eux. C’est bien, ça fait dégonfler les melons des users de Manjaro par la même occaz’ 😀 Puis, va rester  crédible, sans passer pour un crétin borné, en affirmant que le rolling, c’est mieux que le fixed après ce genre de trucs. C’est beaucoup plus compliqué que ça, qu’on le veuille ou non ).

Autrement dit, à quelques exceptions prêts ( en raison du concept ou de la conception), tout cela est parfaitement mature.

Et Fedora n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Lire la suite

Albums Incontournables: « Close The Door » -Terranova (1999)

Milieu de semaine, besoin de se vider le crâne.

Et quoi de plus sympa que ce groupe de Trip-Hop allemand au son bien planant…
Découvert à l’époque avec cet album, je suis devenu très vite un inconditionnel
Comme bien d’autres artistes, on en parle pas.

On écoute et on se pose 😉

 

 

 

Un petit featuring avec Tricky

Albums Incontournables: « Heaven’s Dust » & « Soft breeze & Tsunami breaks » – Ekova (1998/1999)

La découverte de ce groupe a eu lieu avec l’album « Peuh » (1996) de Lofofora

C’est le dernier morceau de l’album et je suis tombé sous le charme directement.

« Shiva Skunk Spécial Ekova Flavour »

2 ans plus tard  sortira « Heaven’s Dust ».

Le groupe est composé de l’américaine Dierdre Dubois, chanteuse/violoncelliste, dont la particularité a été d’inventer son propre langage pour certains morceaux de cet album, flirtant avec les musiques du moyen-orient, maghrébines et celtiques. Elle est accompagnée d’ Arash Khalatbari, percussionniste/Clarinettiste iranien et l’algérien Mehdi Haddab, joueur de Luth arabe.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Albums Incontournables: « Heaven’s Dust » & « Soft breeze & Tsunami breaks » – Ekova (1998/1999) Publié dans Albums incontournables, Musique