Archlinux: noyau 4.9.6-1 et broadcom (bcm4313)

Après la mise à jour du noyau vers sa version 4.9.6-1 sur mon Archlinux, je me retrouve sans wifi

Le pilote installé était broadcom-wl et pas moyen de redémarrer ce truc

J’ai donc décidé d’aller chercher broadcom-wl-dkms dans AUR

$yaourt -S broadcom-wl-dkms

(broadcom-wl sera désinstallé automatiquement)

Je décharge ensuite l’ensemble des modules chargés dans le noyau en cours d’exécution

$sudo rmmod b43 b43legacy ssb bcm43xx brcm80211 brcmfmac brcmsmac bcma wl

Je charge le module wl

$sudo modprobe wl

Le wifi est opérationnel

screenshot_20170127_132406

 

J’ai le même genre de problème sur Debian Sid, mais il va falloir attendre cette version du noyau Linux pour le résoudre

 

 

Archlinux/ KDEPlasma 5 : xrandr – commande utile pour les nuls :)

Je ne vais pas rentrer dans les détails, j’ai fait une connerie en tripotant Quake3 Arena au niveau de la résolution.

Malheureusement, c’est tout le bureau KDE qui est passé en résolution 800×600 et comme, visiblement, je n’ai pas la possibilité de régler cette résolution dans la partie affichage de « Configuration du système »

On va donc utiliser la commande xRandR (extension RandR de Xorg) qui permet de régler l’affichage de l’écran (entre autres)

$xrandr

screenshot_20170126_163328

Choisir la résolution qui vous convient (1600×900 pour ma part)

$sudo xrandr -s 1600×900

Tout roule

Archlinux : problème d’UUID de ma partition Swap

J’ai pour sale habitude de griffonner les solutions à certains des problèmes rencontrés, sur ma machine principale, sur des petits bouts de papier. Supports qui retournent à leur vie d’errance après coup, parfois à la poubelle si je les laisse traîner.

Celui sur lequel je viens de retomber me parait intéressant.

Il date de l’époque où j’ai changé de machine ( 2015)

Origine du problème

Première distribution installée : Archlinux

Deuxième distribution installée : Debian

La Slack est arrivée à peine plus tard, mais on s’en fout. Elle n’est pas impliquée

L’outil de partitionnement de Debian a pour particularité d’utiliser toutes les partitions /swap disponibles (par défaut) sur le disque dur .

Exemple:

Système A : / sur sda1   /swap sur sda2

Debian      : /sur sda3   /swap sur sda4

Au moment de la création des partitions, Debian va inclure : /dev/sda3 – /dev/sda4 et, si vous ne désactivez pas manuellement la partition /swap appartenant au système A dans l’outil de partitionnement (la connerie que j’ai faites à l’époque donc), /dev/sda2  . Ce qui va modifier l’UUID de cette dernière ( UUID de la partition  sur le disque dur)

Quelle importance me direz vous?

Au redémarrage du système A, vous aurez un message ( pendant le boot du système) du type:

a start job is running for dev-disk\xbla-bla-bla\xbla-bla\xbla\xbla\xblablablablo.device (5s / 1 min 30s)

L’ UUID de la partition /swap du système A a été modifié par Debian sur le disque et ne correspond plus à l’UUID contenu dans le /etc/fstab propre à ce système. Vous êtes bon pour poireauter 1m30s à chaque démarrage de ce système

Je ne sais pas si c’est clair.

Enfin bon, c’est ce qui m’est arrivé à l’époque….

Définition simple et générale de /etc/fstab

C’est la table des systèmes de fichiers, il est lu à chaque démarrage du système. Il contient la liste des disques utilisés et de leurs partitions

Solution

J’ai donc ouvert un terminal sur Archlinux (le système A pour le billet) et passé les commandes suivantes :

cat /etc/fstab  qui va me donner l’UUID de ma partition /swap ( /dev/sda2) contenu dans le /etc/fstab du système A

ls -l /dev/disk/by-uuid qui va me donner  l’UUID de ma partition /swap (/dev/sda2) sur le disque dur, tel qu’il a été redéfini par Debian

Forcément, les UUID ne correspondent pas

Je copie l’UUID  de la partition /dev/sda2 ressorti par la commande ls -l /dev/disk/by-uuid

Je remplace l’UUID de /dev/sda2 dans le /etc/fstab par l’UUID précédemment copié

$sudo nano /etc/fstab

……..

……..

# /dev/sda2
UUID= effacer l’UUID actuel et copier l’UUID ressorti par ls -l /dev/disk/by-uuid       none       swap      defaults       0 0

Reboot

Au redémarrage du système A, le problème a disparu

screenshot_20170110_081441

 

Archlinux: Pb broadcom et fonts

1 mois que mon wifi ne fonctionnait plus ( Broadcom BCM4313)

Ca rentre dans l’ordre ce matin avec le nouveau noyau estampillé 4.8.6-1 et l’installation du nouveau broadcom-wl via AUR

$yaourt -S broadcom-wl

Je vous conseille d’exécuter cette opération après la mise à jour, mais….

La mise à jour a commencé par une erreur concernant le dossier /etc/fonts/…. unhint-small-dejavu-sans-mono et 57-dejavu-sans pour ma part

(Mise à jour refusé, dossiers déjà existants)

Donc, j’ai effacé les 6 dossiers concernés ( pacman ou yaourt vous les ressort) avec la commande rm

$sudo rm -r /etc/fonts/conf.d/20-unhint-small-dejavu-sans-mono.conf  /etc/fonts/conf.d/20-unhint-small-dejavu-sans.con /etc/fonts/conf.d/20-unhint-small-dejavu-serif.conff  /etc/fonts/conf.d/57-dejavu-sans-mono.conf /etc/fonts/conf.d/57-dejavu-sans.conf /etc/fonts/conf.d/57-dejavu-serif.conf

[Fred Bezies me dit dans l’oreillette qu’il est recommandé de forcer la mise à jour . Merci à lui]

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui…

L’actualité des distributions est faible en ce moment. A part les Ubuntu-likes qui me saoulent de plus en plus, dont je ne parlerai plus étant donné que d’autres blogueurs le font bien et mieux que moi, je n’ai pas envie de perdre mon temps avec ces distributions

Le blog sera désormais plus que jamais orienté Slackware64, Debian, Archlinux. et éventuellement quelques distributions pour geeks à pilosité tendance Chewbacca

Marre aussi de constater que les libristes se bouffent entre eux à savoir qui a raison ou pas sur des sujets où ils ne veulent pas tenir compte des attentes des utilisateurs non-avancés. Et non les gars, ce n’est pas le dernier qui parle qui a toujours raison, désolé de vous l’apprendre. Asséner des vérités qui ne sont que les vôtres ne fera pas avancer le libre. Putain, parfois j’ai l’impression d’avoir à faire à des cons d’électeurs prétendants savoir ce qui est bon ou pas pour moi…

C’est débile

screenshot_20161021_122743

Capture: ArchLinux et Plasma 5 (avec son cube)

ArchLinux : Arch-audit

Un truc que j’ai trouvé sur memo-linux.com
Je ne m’étais pas vraiment posé la question :/

j’n’ai pas été déçu :/

 

 

« Le programme est basé sur le travail de l’équipe de surveillance Arche CVE, dont son rôle principal est d’informer des alertes de sécurité, de publier des rapports de vulnérabilités et maintenir le contact avec les développeurs pour obtenir les corrections dès que possible.

L’outil arch-audit va analyser tous les paquets installés sur le système d’exploitation avec la base de données CVE (Common Vulnerabilities and Exposures). Cette base est la principale référence pour la classification et l’identification des menaces informatiques, y compris sa description, des liens et proposition de résolution. »

 

La suite ici

 

Truc de Geek : Cool Retro Term

Un truc totalement …..

Cool Retro Term est un terminal qui me fait penser direct à un écran que l’on pourrait croiser dans Matrix 😀

J’ai installé ça sur ArchLinux. Franchement, ça a de la gueule

$yaourt -S cool-retro-term

Voici les 9 thèmes proposés par ce petit logiciel sans prétention

screenshot_20160920_161815screenshot_20160920_162628

screenshot_20160920_161117 screenshot_20160920_161703 screenshot_20160920_161730 screenshot_20160920_161752 screenshot_20160920_161837 screenshot_20160920_161906 screenshot_20160920_161920 screenshot_20160920_161933

 

 

 

ArchLinux et MAO

J’explore en ce moment la piste M.A.O. sur ArchLinux

Ce n’est qu’un début, ce billet donnera suite à d’autres au fur et à mesure des découvertes et des possibilités ( noyau à faible latence et Jack, en particulier)

J’ai édité mon fichier /etc/pacman.conf  pour y ajouter le dépôt spécifique
# ArchAudio Production
[archaudio-production]
Server = http://repos.archaudio.org/$repo/$arch

J’ai ensuite installé les logiciels « phares » pour pouvoir commencer à bidouiller du son

$sudo pacman -S qjackctl patchage ardour qtractor hydrogen rosegarden qsynth lmms ladspa-plugins mixxx

 

archaudio

 

archaudio1

 

Pour le reste, je mettrai en ligne le billet sur Ubuntu-Studio, qui traine depuis 2 semaines, ce week-end

 

 

 

Mixxx 2.0

En attendant le premier billet sur les distributions pour débutants ( Mageia 5, en cours et il y a du taf ), une bonne nouvelle pour les zicos sous Linux. Spécialement les DJ’s. Et ceux qui s’amusent de temps en temps (comme moi sur  Archlinux ou Debian Sid, par exemple)

mixx mixx1 mixx2 mixx3

Plus d’informations ici

 

Archlinux : pacman 5.0

C’est en lisant Frédéric Bezies ce matin sur la framasphère que j’ai appris la mise à jour de Pacman vers sa version 5.0 .

Voici son post:

« Pour les utilisateurs d’archlinux et de #yaourt, note importante.

#Pacman 5.0 vient de sortir et casse une dépendance de yaourt. Donc, ce matin, avant de faire les mises à jour, vous devez enlever yaourt :

sudo pacman -Rcs yaourt
sudo pacman -Rcs package-query

Il faut attendre que yaourt et sa dépendance package-query soit mis à jour. Si vous êtes “cascadeur”, vous pouvez récupérer package-query-git et yaourt-git et les installer en attendant. »

J’ai donc viré Yaourt et package-query pour appliquer la màj

arch1

On va attendre maintenant la correction du conflit…

[Edit] : Il est 22 heures, visiblement package-query a été mis à jour dans la journée

arch1

 

Archlinux : du duo Gnome/Cinnamon à Plasma

Autant le dire tout de suite, je n’ai pas fait dans la dentelle

Je disposais sur mon Arch de Gnome (que je n’utilise plus), Cinnamon et Enlightenment (que j’utilise pour cette opération)

Je voulais faire le ménage pour tester Plasma

Je désactive gdm

$sudo systemctl disable gdm.service

Je vire les 2 bureaux

$yaourt -Rscn gnome cinnamon

Cette commande va avoir la particularité de « nettoyer » le système (paquets, dépendances) de gnome,cinnamon et des gtk-machin-truc  , occasionnant  la désinstallation de firefox et thunderbird

Je vire les paquets orphelins avec cette commande

$yaourt -Qdt ( il y en a 12 )

J’installe Plasma, sddm, firefox ,thunderbird

$yaourt -S plasma kf5 sddm firefox firefox-i18n-fr thunderbird thunderbird-i18n-fr

Faut que je cherche maintenant du côté de sddm qui refuse de se lancer au démarrage, surement un truc évident, mais je passe à côté pour l’instant

Du coup, lightdm fera l’affaire

$yaourt -S lightdm

$sudo systemctl enable lightdm.service

arch1

arch2