Debian 9 « Stretch » (testing) : Le point

Machine:  Dell inspiron 1525: Dual 2ghz- 2Go de ram

La Fedora a giclé de ce PC, pas de test prolongés.

J’ai donc décidé de mettre une Debian Testing à côté de PCLinuxOS

Debian-Installer : Installeur classique de la Debian. A noter qu’il est possible d’installer, au moment du choix des composants logiciels , 3 nouveaux groupes de programmes ( Spécial Task):

-Astronomy ( debian astro)

-Gaming and Fun (debian games)

-Life Science and Medecine (debian med)

Après redémarrage, j’installe aptitude, synaptic et apt-listbugs

Je modifie /etc/apt/sources.list pour qu’au final, il ressemble à ceci :

deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ stretch main contrib non-free
deb-src http://ftp.fr.debian.org/debian/ stretch main contrib non-free

deb http://security.debian.org/debian-security stretch/updates main contrib non-free
deb-src http://security.debian.org/debian-security stretch/updates main contrib non-free

 

Le noyau est en version 4.7.0-1, alors que linux-headers est en version 4.8. Inutile d’installer la version 4.8 du noyau, elle est totalement boguée au niveau de l’affichage. Pas d’installation possible du wifi (broadcom-sta-dkms ou broadcom-sta-source) pour les machines qui fonctionnent avec du Broadcom (j’ai pas envie de me casser la tête, je suis en Ethernet du coup) tant que la version 4.8 n’est pas corrigée.

j’ai installé cette Debian avec l’environnement KDE « plasma5 »

Version de:

-KDE Plasma : 5.8.2

-frameworks : 5.27.0

-Qt : 5.7.1

screenshot_20161126_115429

Voici les bogues, tendance sévères, qu’apt-listbugs m’a ressorti sur un total d’environ 1700 paquets installés (oui, je sais, les distributions Gnu/linux ont tendance à enfler. Il y en avait 1060 à l’époque de Debian Wheezy (7) ) .

-Linux 4.8-1

-libschroedinger

-ntfs-3g

-bluez-obexd

-fonts-noto-cjk

-libjack-jackd2

-kscreen

-libgtk3-0

Cela n’empêche pas le système de fonctionner, sachant qu’il faut utiliser le noyau 4.7 en attendant la correction de son successeur

Je vais garder cette Debian un petit moment,(jusqu’au moment de la publication) j’y jetterai un coup d’œil de temps en temps pour constater la stabilité et la cohérence de l’ensemble et faire un point sur la future version stable de Debian.

screenshot_20161126_115325

 

 

Publicités

Un si petit point bleu….

« Regardez encore ce petit point. C’est ici. C’est notre foyer. C’est nous. Sur lui se trouvent tous ceux que vous aimez, tous ceux que vous connaissez, tous ceux dont vous avez entendu parler, tous les êtres humains qui aient jamais vécu. Toute la somme de nos joies et de nos souffrances, des milliers de religions aux convictions assurées, d’idéologies et de doctrines économiques, tous les chasseurs et cueilleurs, tous les héros et tous les lâches, tous les créateurs et destructeurs de civilisations, tous les rois et tous les paysans, tous les jeunes couples d’amoureux, tous les pères et mères, tous les enfants plein d’espoir, les inventeurs et les explorateurs, tous les professeurs de morale, tous les politiciens corrompus, toutes les “superstars”, tous les “guides suprêmes”, tous les saints et pécheurs de l’histoire de notre espèce ont vécu ici, sur ce grain de poussière suspendu dans un rayon de soleil.

La Terre est une toute petite scène dans une vaste arène cosmique. Songez aux fleuves de sang déversés par tous ces généraux et ces empereurs afin que nimbés de triomphe et de gloire, ils puissent devenir les maîtres temporaires d’une fraction d’un point. Songez aux cruautés sans fin imposées par les habitants d’un recoin de ce pixel sur d’indistincts habitants d’un autre recoin. Comme ils peinent à s’entendre, comme ils sont prompts à s’entre-tuer, comme leurs haines sont ferventes. Nos postures, notre propre importance imaginée, l’illusion que nous avons quelque position privilégiée dans l’univers, sont mis en question par ce point de lumière pâle. Notre planète est une infime tache solitaire enveloppée par la grande nuit cosmique. Dans notre obscurité – dans toute cette immensité – il n’y a aucun signe qu’une aide viendra d’ailleurs nous sauver de nous-mêmes. La Terre est jusqu’à présent le seul monde connu à abriter la vie. Il n’y a nulle part ailleurs, au moins dans un futur proche, vers où notre espèce pourrait migrer. Visiter, oui. S’installer, pas encore. Que vous le vouliez ou non, pour le moment c’est sur Terre que nous prenons position.

On a dit que l’astronomie incite à l’humilité et fortifie le caractère. Il n’y a peut être pas de meilleure démonstration de la folie des idées humaines que cette lointaine image de notre monde minuscule. Pour moi, cela souligne notre responsabilité de cohabiter plus fraternellement les uns avec les autres, et de préserver et chérir le point bleu pâle, la seule maison que nous ayons jamais connue »

Texte: Carl Sagan

Photo: Sonde Cassini, La Terre vue de Saturne

cassini-a-photographie-la-terre-le-petit-point-bleu-a-travers-les-anneaux-de-saturne_61237_w620

Astronomie :Ison n’est plus

La comète Ison s’est malheureusement volatilisée lors de son passage au plus près du Soleil

Dommage ,elle promettait d’être superbe et visible à l’œil nu ,malheureusement ,il n’en sera rien.

Comet-ISON-Hubble-enhanced

Olivyeahh

Astronomie : La comète ISON

Comet-ISON-Hubble-enhanced

 

La comète Ison est dans le ciel du matin, du côté de la constellation de la Vierge.Elle peut être photographiée avec un petit téléobjectif mais il faut disposer d’une optique lumineuse car son mouvement devient visible au-delà d’une à deux minutes de pose avec une focale de 200 mm. Sous un bon ciel, elle devrait maintenant être à la limite de la visibilité à l’œil nu et se montrer évidente aux jumelles. Ne perdez pas de temps car dès le 17 la Lune vient jouer les trouble-fête dans le ciel du matin.
Dans les jours qui suivent la magnitude de ISON augmente rapidement, jusqu’à ce qu’elle se noie dans les lueurs de l’aube après le 23 ou le 24. Elle reviendra dans le ciel de l’aube vers le 5 décembre après avoir viré au ras du Soleil le 28 novembre2013.
En septembre une comète surprise a été découvert par l’amateur australien Terry Lovejoy. Début novembre elle est plus lumineuse qu’ISON avec une magnitude voisine de 6. Celle-ci devrait monter quasiment à 4 vers le 25 novembre. Il sera alors possible de la voir à l’oeil nu sous un bon ciel et aux jumelles depuis les zones moins bien situées.

Olivyeahh