Debian Sid: Semaine de remise en route

Après la sortie de la version stable, il était temps pour la version unstable de reprendre son bonhomme de chemin.

Première mise à jour le Dimanche 22 ( par distraction, j’ai utilisé apt-get :/ )

Suivie d’une nouvelle salve ce Samedi 28 (avec un aptitude dist-upgrade dans les règles de l’art, cette fois)

Lire la suite

Debian Sid & Slackware-Current ( 15.0 Alpha) à l’instant -t

Debian Sid (Unstable)

La période de Freeze « Hard » de la version testing (la future stable « Bullseye » ) approchant à grands pas, on commence à le ressentir sur Sid (de moins en moins de mises à jour).

Je ne tourne qu’avec un Plasma minimal, les logiciels indispensables pour ma vie d’utilisateur classique (les travaux « autres » se passent essentiellement sur Fedora) et les paquets Nakedeb de l’ami Arpinux pour le reste (Fluxbox). Même si j’avoue y passer de moins en moins de temps.

Lire la suite

Debian Sid & Slackware-current à l’instant -t

Slackware64-current:

Comme je l’ai précisé lors de plusieurs billets, la Slackware 15, ça fait un petit moment que je l’utilise maintenant.

Le noyau dans sa version 5.10.2 a été proposé en mise à jour ce matin même.
KDE/Plasma fonctionne à la perfection, la seule chose ayant changé est l’intégration du bureau aux dépôts officiels de Slackware, après  avoir été disponible de longs mois (et que j’ai mis en place début 2017) via le dépôt Ktown d’ AlienBob.
Cette mouture de la distribution, qui devrait maintenant officiellement sortir sous peu en tant que système Stable, est robuste, cohérente et d’une stabilité exemplaire.

A part la mise en place de Grub (pour ma part, en lieu et place de elilo) et le retrait de logiciels de la suite KDE dont je n’ai pas besoin ( Les jeux, la suite Calligra et quelques autres trucs), Slackware-current ne m’a donné aucun fil à retordre ces 2/3 dernières années.
Une horloge atomique.

Le changelog:  http://www.slackware.com/changelog/current.php?cpu=x86_64

 

Debian Bullseye/Sid :

Lire la suite

Fedora: Aucun problème à déplorer…

… lors du passage prématuré à la version 32 que j’ai effectué le week-end dernier.

J’ai laissé la totalité des dépôts activés (DNF gère ça très bien)

Pour la mise à niveau, je vous laisse repasser par ce billet

(Tout en rappelant que cette fois-ci, on passe de la version 31 à 32  😀 )

 

(ci-dessus, mise à niveau du week)

Voilà, voilà , donc ce matin, petite mise à jour (dont le kernel ) et tout reste en parfait état de fonctionnement, validant de plus en plus la vision toute personnelle que je me fais des systèmes GNU/Linux à l’instant -t : c’est très stable (même en pré-version), de moins en moins périlleux ( quoiqu’on a  constaté que le modèle rolling des Archers n’était pas le modèle ultime et parfait, quoiqu’ils en disent, après la mésaventure liée à Samba pour beaucoup d’entre eux. C’est bien, ça fait dégonfler les melons des users de Manjaro par la même occaz’ 😀 Puis, va rester  crédible, sans passer pour un crétin borné, en affirmant que le rolling, c’est mieux que le fixed après ce genre de trucs. C’est beaucoup plus compliqué que ça, qu’on le veuille ou non ).

Autrement dit, à quelques exceptions prêts ( en raison du concept ou de la conception), tout cela est parfaitement mature.

Et Fedora n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Lire la suite

Debian(sid) : installer Cisco Packet Tracer 7.3

[Avertissement]:

Sur Debian Stable, le paquet en .deb  récupéré sur Netacad.com suffit, puisque les dépendances sont présentent, ce qui n’est pas le cas pour les versions Testing et Unstable. Cependant, s’il ne se lance pas (on ne sait jamais), la méthode ci-dessous reste valable

 

On télécharge le script ici

On décompresse l’archive ( où vous voulez, à titre perso, je l’ai claqué dans /home/user/Documents)

Dans ce même dossier, on ajoute le paquet PacketTracer_730_amd64.deb qu’on a téléchargé sur le site officiel : https://www.netacad.com/fr (il faudra vous créer un compte auparavant.)

On se déplace dans le dossier contenant, donc si vous avez suivi pour moi ce sera :

$cd /home/user/Documents

Puis on exécute le script en root

#./packet-tracer-7.3.0-install.sh

Voilà, ça roule.

Note: Visiblement, cette méthode est valable pour toutes les versions de Debian et ses dérivées (Ubuntu-like) , mais pas testé par mes soins.

A vous de jouer.

Note: sur Debian unstable, la dépendance qt-at-spi pose problème lors de la mise à jour (dépendances obsolètes) et la bloque. Et sincèrement, je n’ai pas le temps de m’en occuper à l’instant -t (on doit pouvoir jouer dans les préférences d’apt ou dpkg), je regarderai ça plus tard pour ma part…

Note(bis): Finalement, j’ai résolu le problème genre brute épaisse à pilosité imposante.

Edition du fichier /var/lib/dpkg/status en virant la ligne Depends au niveau de packettracer et j’ai appliqué la mise à jour,. Packettracer est reconfiguré pendant la màj et opérationnel après un reboot ( il n’est plus « cassé »). Les puristes crieront au scandale, mais ça fait longtemps que je me passe de leur avis vis à vis de Debian  😉

A voir si ça tient dans le temps

 

Debian Sid: de l’importance d’apt-listbugs

Mise à jour sur Sid…

Message renvoyé par apt-listbugs:

Le paquet xserver-xorg-core est bogué

3 choix sont proposés : Y/n/?/….

Mais en réalité, apt-listbugs peut bloquer le paquet concerné avec l’option p ( taper ? pour les options, je ne vais pas toutes les lister) Lire la suite

Debian : réinstaller grub-efi

Un petit problème (volontaire pour ma part) facile à résoudre, ça peut arriver lorsque l’ont fait un boot entre 2 (ou plus) systèmes Linux. Comme à titre perso, je gère mon boot via Debian…

Le petit problème: réinstaller grub-efi après avoir volontairement écrasé ma partition efi (pour faire le ménage) à l’occasion du remplacement de Void, qui s’est lamentablement crachée lors d’une mise à jour, mais du genre violent.

Et disons qu’aujourd’hui, dans mon cas, c’est clair. Crash = éjection, mon temps est devenu précieux.

Donc je redémarre sur Debian dans le menu grub du nouveau système

J’ouvre une console

$sudo apt-get install --reinstall grub-efi

$sudo grub-install /dev/sda

$sudo update-grub

Debian Unstable: Sources.list (rappel)

J’ai eu une foule de messages  me demandant le sources.list que j’utilise pour Unstable..Ca doit déjà être quelque part dans ce foutoir, mais bon….

A savoir que j’ai viré le dépôt experimental qui ne me sert à rien en période de non-freeze.

On édite /etc/apt/sources.list de la façon suivante:

#Unstable
deb http://deb.debian.org/debian/ unstable main contrib non-free
deb-src http://deb.debian.org/debian/ unstable main contrib non-free

#Multimédia
deb https://www.deb-multimedia.org sid main non-free

Lire la suite

Debian Unstable: Spotify en .deb

Longtemps que je n’ai pas parlé de Debian….
Que dire d’unstable…

La sérénité d’un système qui tend à la maturité…
Debian n’est pas seule dans ce cas..

Visiblement, c’est pépére un peu partout…
Du moins lorsque les distributions (y compris en dev’) sont élaborées de façon cohérentes, faites le tri…
Là n’est pas le propos aujourd’hui, on veut installer Spotify en .deb (sans passer par Flatpak, donc)

On ouvre un terminal :

$sudo apt-key adv --keyserver keyserver.ubuntu.com --recv-keys 4773BD5E130D1D45

On ajoute le dépôt à /etc/apt/sources.list.d

$echo deb http://repository.spotify.com stable non-free | sudo tee /etc/apt/sources.list.d/spotify.list

On met à jour les dépôts et on installe

$sudo apt-get update && sudo apt-get install spotify-client