Debian Sid & Slackware-current à l’instant -t

Slackware64-current:

Comme je l’ai précisé lors de plusieurs billets, la Slackware 15, ça fait un petit moment que je l’utilise maintenant.

Le noyau dans sa version 5.10.2 a été proposé en mise à jour ce matin même.
KDE/Plasma fonctionne à la perfection, la seule chose ayant changé est l’intégration du bureau aux dépôts officiels de Slackware, après  avoir été disponible de longs mois (et que j’ai mis en place début 2017) via le dépôt Ktown d’ AlienBob.
Cette mouture de la distribution, qui devrait maintenant officiellement sortir sous peu en tant que système Stable, est robuste, cohérente et d’une stabilité exemplaire.

A part la mise en place de Grub (pour ma part, en lieu et place de elilo) et le retrait de logiciels de la suite KDE dont je n’ai pas besoin ( Les jeux, la suite Calligra et quelques autres trucs), Slackware-current ne m’a donné aucun fil à retordre ces 2/3 dernières années.
Une horloge atomique.

Le changelog:  http://www.slackware.com/changelog/current.php?cpu=x86_64

 

Debian Bullseye/Sid :

Lire la suite

Debian : réinstaller grub-efi

Un petit problème (volontaire pour ma part) facile à résoudre, ça peut arriver lorsque l’ont fait un boot entre 2 (ou plus) systèmes Linux. Comme à titre perso, je gère mon boot via Debian…

Le petit problème: réinstaller grub-efi après avoir volontairement écrasé ma partition efi (pour faire le ménage) à l’occasion du remplacement de Void, qui s’est lamentablement crachée lors d’une mise à jour, mais du genre violent.

Et disons qu’aujourd’hui, dans mon cas, c’est clair. Crash = éjection, mon temps est devenu précieux.

Donc je redémarre sur Debian dans le menu grub du nouveau système

J’ouvre une console

$sudo apt-get install --reinstall grub-efi

$sudo grub-install /dev/sda

$sudo update-grub

Debian Unstable: Spotify en .deb

Longtemps que je n’ai pas parlé de Debian….
Que dire d’unstable…

La sérénité d’un système qui tend à la maturité…
Debian n’est pas seule dans ce cas..

Visiblement, c’est pépére un peu partout…
Du moins lorsque les distributions (y compris en dev’) sont élaborées de façon cohérentes, faites le tri…
Là n’est pas le propos aujourd’hui, on veut installer Spotify en .deb (sans passer par Flatpak, donc)

On ouvre un terminal :

$sudo apt-key adv --keyserver keyserver.ubuntu.com --recv-keys 4773BD5E130D1D45

On ajoute le dépôt à /etc/apt/sources.list.d

$echo deb http://repository.spotify.com stable non-free | sudo tee /etc/apt/sources.list.d/spotify.list

On met à jour les dépôts et on installe

$sudo apt-get update && sudo apt-get install spotify-client

Debian: SparkyLinux

Mauvaise nouvelle pour moi. En voulant terminer le billet sur Debian et KDE/Plasma Dimanche matin, je me suis aperçu que je ne pouvais plus booter sur l’OS. J’ai 2 solutions : La vieillesse du DD, qui avait déjà donné des signes de faiblesses, ou un pb de connectique… Je regarderai ça quand j’aurai le temps..

Sinon,  avec la partition libre sur le portable (40 Go sur 500 dispos), j’ai claqué Sparky Linux, version Dev,  à côté de Void et Slackware

Je dois avouer que je ne connaissais pas cette distro, jamais testé, si ce n’est en virtuel…

Et tester une distro sur machine virtuelle pour donner son avis, c’est un peu comme si je demandais à un vendeur de cycle de me permettre de tester un vélo  avant achat, que je faisais 500 mètres avec et que je disais au mec après coup: « C’est de la merde parce qu’il est bleu, je ne le prends pas »…

Un jugement biaisé et sans intérêt, à part peut être si le but est de prouver au vendeur que vous êtes réellement bancal de la boite à neurones….

Non, rien ne vaut les tests en dur et sur la durée…

Définitivement.

Lire la suite

Debian : Vue personnelle sur la banquise & Point rapide sur Buster et Sid

En premier lieu, un petit constat personnel (tu peux avoir un avis divergeant, ce n’est qu’une sensation parmi tant d’autres…)

J’ai l’impression qu’on est entré dans un cycle de maturité dans l’univers GNU/Linux, en général.

On sent bien que le cycle actuel est celui de l’optimisation fonctionnelle et esthétique (sans parler des Firefox, VLC ou autres). Cela se ressent de façon assez remarquable avec Debian.

Un exemple:

Les environnements « grand public »(tels KDE-Plasma ou Gnome, et pas qu’eux) sont, dorénavant, stables après quelques mois/années de refonte et sont désormais partis pour durer sans grosses évolutions majeures. Enfin, je pense, étant donné le passif en la matière. Pour rappel, Gnome 2 est sorti dans sa première version (2.0) en Juin 2002, la dernière (2.32) a vu le jour en Septembre 2010. De même, en Janvier 2008 sortait la première version de KDE dans sa version 4.0. Cycle qui s’achève au mois d’Août 2014 avec un KDE 4.14 particulièrement abouti ( selon les utilisateurs de ce bureau dont je n’étais plus à l’époque).

Lire la suite

Quelques news… (Debian, Slackware et divers)

Pas vraiment l’envie, ni le temps de m’occuper du blog (comme la plupart du temps en été, il y a des choses bien plus intéressantes à faire que de se coller en permanence comme un con à son PC)

Ce n’est pas non plus une raison de pas maintenir son (ses)  système(s)

Debian:

Sid : Beaucoup de mises à jour ce dernier mois, le système de base a été le plus impacté sans me créer de problèmes de fonctionnement.

Sur Sid, j’utilise Plasma qui, par contre, est encore en version « Stable » (5.8.7)

Le noyau est un 4.11.2

Testing (Buster) : Pour ce qui est de Debian Testing ( Kiss0s), pas de désagréments de type bloquants.

On en est au noyau 4.11.6-1. Rien de plus,  à dire sur le sujet. Lire la suite

Debian : « Buster »

Buster est petit nom de ce que sera la prochaine version stable de Debian (d’ici 2 ans- 2ans et demi)

Ayant depuis quelques semaines une Kiss0s « Stretch » sur ma machine perso, j’ai décidé de passer cette distribution en version testing

Pas de gros bureau, peu de logiciels… Des risques de casse de l’interface graphique et de crashs logiciels limités donc (du moins, je le suppose), genre de mésaventures récurrentes sur cette version testing de Debian ( sans parler du système de base, parfois bien impacté mais moins fréquemment), obligeant l’utilisateur a mettre le nez sous le capot .

Lire la suite

Debian Unstable « SID » : Héhé, ça repart

Yep, je sentais venir la news de la Release prochaine de la nouvelle version Stable de Debian: Stretch, qui remplacera donc Jessie (dont le statut sera dorénavant Old Stable)

Cela fait en effet 2 jours que Unstable se remet en route : 80 à 90 mises à jour( en 3 fois) ces deux derniers jours (dont 2 aujourd’hui) concernant notamment quelques éléments sensibles du système

je vais donc suivre avec intérêt ce cycle qui redémarre pour éviter les pbs après ces quelques mois de grand calme (pour cause de gel de testing)

J’ai mis les liens pour les débutants (visiblement, il y en a ) qui découvrent Debian et se posent quelques questions sur le cycle de cette distribution

 

Debian : le point sur Stretch et Sid

Debian Stretch

Pas de problèmes particuliers à signaler, des mises à jours de sécurités ou corrections de bugs (même si je n’ai rien vu de tel ces dernières semaines)

La liste des bugs critiques repoussant la sortie de Stretch en l’état : https://bugs.debian.org/release-critical/other/testing.html

Je pioche toujours Firefox dans experimental

 

 

Debian « Sid » Unstable

Pas de grandes avancées sur le système de base ou les bureaux. Par contre, des mises à jour concernant les logiciels d’usage commun (Firefox, Libre Office ou networkmanager . Correction de bugs dans ce dernier par exemple)

Je sens que j’vais serrer les fesses dans quelques semaines :/

Voilà, voilà. On est dans la période que je préfère le moins. Même pas un bogue à rapporter pour ma part :/

Le calme plat, aussi calme que le vide qui nous sépare de l’étoile la plus proche

Debian : En passant

Un conseil, en passant.

Période relativement calme sur la Debian Sid pendant cette période de gel

Peu de mises à jour et ce, jusqu’à la libération de la version stable, je ne conseille donc pas à ceux qui aimeraient passer en Sid, de le faire maintenant.

La raison est toute simple, peu de temps après la sortie de Stretch, Sid aura prit tellement de retard dans les versions de logiciels que vous aurez à mettre la quasi totalité du système à jour. L’équivalent d’un bon gros aptitude dist-upgrade

Je suis passé entre les gouttes la dernière fois, j’espère que ca va continuer 🙂

Mon truc, en ce moment -et par fainéantise-, c’est de me faire une petit séance de Synaptic (2 fois / semaine), en utilisant  le dépôt experimental -en mode prioritaire- et dépendances par dépendances ( on est jamais assez prudent, même lorsqu’on utilise apt-listbugs). Pour ne pas prendre trop de retard ou un peu moins, pour être plus précis.

Ce soir, je me suis attaqué à KDE-Plasma (Passage à la version 5.8.5, ce qui fait déjà pas mal de retard, la version étant la 5.9.2 sur Arch, je crois)

capture-decran-2017-03-03-230648

capture-decran-2017-03-03-232434

 

Bientôt le noyau, je pense

capture-decran-2017-03-03-232615

Après voilà, on peut s’amuser avec aptitude en mode console, mais c’est moins clair

C’est, pour moi, la partie la plus  laborieuse dans la maintenance d’une Debian Unstable

Patience pour les curieux, donc