Debian : Vue personnelle sur la banquise & Point rapide sur Buster et Sid

En premier lieu, un petit constat personnel (tu peux avoir un avis divergeant, ce n’est qu’une sensation parmi tant d’autres…)

J’ai l’impression qu’on est entré dans un cycle de maturité dans l’univers GNU/Linux, en général.

On sent bien que le cycle actuel est celui de l’optimisation fonctionnelle et esthétique (sans parler des Firefox, VLC ou autres). Cela se ressent de façon assez remarquable avec Debian.

Un exemple:

Les environnements « grand public »(tels KDE-Plasma ou Gnome, et pas qu’eux) sont, dorénavant, stables après quelques mois/années de refonte et sont désormais partis pour durer sans grosses évolutions majeures. Enfin, je pense, étant donné le passif en la matière. Pour rappel, Gnome 2 est sorti dans sa première version (2.0) en Juin 2002, la dernière (2.32) a vu le jour en Septembre 2010. De même, en Janvier 2008 sortait la première version de KDE dans sa version 4.0. Cycle qui s’achève au mois d’Août 2014 avec un KDE 4.14 particulièrement abouti ( selon les utilisateurs de ce bureau dont je n’étais plus à l’époque).

Lire la suite

Publicités

Niveau Intermédiaire: Vipeer X alpha 1

C’est dorénavant le 4ème système qui trônera sur ma machine avec Slackware-current, Debian Sid et KissOs « Buster » flavour.

Entre parenthèses, quand je lis que le multiboot est une vrai galère de la part d’un mec qui utilise Gnu/Linux depuis 10 ans, j’ai envie de lui dire de retourner sur Windows, il y sera à l’aise (vu que dans la plupart des cas, le multiboot est généré automatiquement à l’installation). Bref….

J’ai testé la Vipeer dans ce qui était une de ses premières versions, elle m’avait bien plus à l’époque. Puis, je l’ai oublié.

A part la Slack qui tourne avec Plasma en général, je suis devenu, avec l’âge, un adepte du NoDE.

Donc, retour à cette Vipeer. Elle est aujourd’hui basée sur Fedora 26 ( encore en version Alpha1)  mais je n’ai rencontré aucun problème à l’installation (l’installeur est Anaconda, celui de la Fedora. Rien de bien méchant donc. Au pire, il y a de la doc sur le sujet)

Lire la suite

ArchLinux Facile: Antergos, en quelques phrases

« Voilà, aucune opinion particulière à distiller, à part  celle-ci : Une ArchLinux avec un installeur graphique relativement simple »

C’est la phrase qui clôturait le dernier billet (très rapide) sur l’Antergos ( début 2017)

Je ne change rien à cette phrase.

L’installateur graphique est simple (j’ai pris l’iso Minimal pour l’installation, à vos câbles Ethernet), autant que celui d’une Ubuntu ou d’une Mint. Avant l’installation, on peut choisir son bureau, d’activer l’ Arch User Repository ou pas, son navigateur, Flash ou pas, kernel LTS ou pas, etc…

La totalité des paquets sera directement récupérée via les dépôts de la distribution (enfin, un dépôt Antergos ajouté à ceux d’Archlinux… Ce qui permet, au final, d’avoir une Archlinux automatisée avec quelques outils simplificateurs) Lire la suite

Debian Stable: Installer Firefox-release

Le genre de choses un peu décevant, lorsque tu fais un peu de support auprès des utilisateurs débutants qui ont choisi Debian Stable, est de revenir systématiquement sur les mêmes explications. Parfois, j’ai vraiment l’impression de parler dans le vide avec certains d’entre eux (surtout lorsque c’est la 3ème ou 4ème fois que tu expliques la méthode) :/

Depuis que Firefox 57 est sorti, je croule sous la question : « Comment  faire pour l’installer sur Debian Stretch ? »

Chez Debian, depuis la sortie de Stretch, seul est présent le paquet firefox-esr (pour stable et testing). Le paquet firefox (release) est exclusivement présent dans le dépôt Unstable. La version Beta de Firefox dans le dépôt experimental

Voici le mode opératoire pour la énième fois.

On ouvre un terminal

1/ Supprimer Firefox ESR

$sudo apt-get remove firefox-esr

Lire la suite

Niveau Facile : Zorin Os, suite et conclusion

Voici la liste des logiciels présents par défaut pour cette version Core de la distribution

-Les petits utilitaires  livrés avec Gnome3, tels que Calculatrice, Photos, Horloges, Cartes ( OpenStreetMap étant préféré à Gogole Map, tant mieux), Météo pour le côté pratique et les incontournables utilitaires système tel que Terminal, Moniteur Système ou encore un gestionnaire d’archive ou de disque(s)….

On ajoute à ceux ci ce qu’il faut pour configurer l’apparence et le comportement du bureau (compte en ligne, géolocalisation, etc,etc….), les outils pour installer des pilotes non-libres et les logiciels…

Voilà pour l’essentiel

Lire la suite

Niveau Facile: Zorin OS – Gestion des Logiciels

J’ai demandé à  Messieurs « Ligne de commande », « Slack Only » et « Debian Rules » de se mettre en veille dans un coin de bulbe rachidien pour découvrir Zorin Os.

Premier point à noter: le petit Geekos de la maison est passé devant ma machine et l’apparence de l’interface lui a directement tapé dans l’oeil ( y compris le fait de pouvoir installer Discord directement ).

Aujourd’hui, on va parler de ce que le barbu adepte de la massue qui est en moi déteste dans ce genre de distributions, mais que l’imberbe lambda trouve rassurant et je le comprends. Il suffit de faire abstractions de ses préférences en se fourrant dans le crâne que 90% des gens ne connaissent rien à l’informatique et veulent juste que ce soit simple. (J’insisterai sur cet aspect à chaque fois, en miroir à ceux qui pensent que leur niveau technique les dispensent d’être bienveillant avec le(a) nouveau(elle) utilisateur(trice), peu technique et, accessoirement, de se souvenir de la façon dont ils ont commencé, c’est à dire niveau Gros Nul qui pleure sur les forums parce qu’il a supprimé un tableau de bord et qui ne sait pas comment on fait pour le faire réapparaître . Hé ouais Coco, ne l’oublie jamais…)

La gestion des logiciels (installation, mise à jour, suppression ) se fait à l’aide de…

Logiciels ( Menu -> Outils Système -> Logiciels)

Lire la suite

Niveau Facile: Zorin OS 12.2, réel intérêt ou enfumage de trappeur

Un premier billet  depuis bien longtemps, j’ai d’autres chats à fouetter en ce moment.

Puis lorsque l’on a rien à dire, autant ne rien écrire 😀

C’est en naviguant sur le net que je suis tombé sur un billet qui m’a interpellé (simplement parce que je n’y ai pas cru un instant). Zorin OS 12 aurait franchi la barre des 1 millions de téléchargements depuis sa sortie en Novembre 2016

Du coup, j’ai regardé si cette déclaration était officielle, et visiblement,  c’est le cas :

Un chiffre invérifiable…

A l’occasion de cette annonce, l’équipe de développement a… Lire la suite