La pelle qui t’enterre …

Petite sortie tranquille du matin, genre d’endroit idéal pour taquiner la perche ou le Bass (toujours en No-Kill)

Ce sont les apparences…

Lire la suite

Albums incontournables: Gnawa Diffusion –  » Souk System »

J’ai commencé à écouter Gnawa Diffusion en 1997, avec leur deuxième album « Algéria ».
Très proche du rap sur certains morceaux,  des envolées type rock ou franchement reggae (même Ragga) sur d’autres, avec comme toile de fond cette musique traditionnelle Maghrébine (Gnawa ou Chaâbi)

Ce groupe gravite autour du chanteur/joueur  de Guembri algérien Amazigh Kateb

3 langues reviennent dans les textes: Français, Arabe Algérien et Anglais

Souk System est sorti en 2003…

Lire la suite

Debian Unstable: Spotify en .deb

Longtemps que je n’ai pas parlé de Debian….
Que dire d’unstable…

La sérénité d’un système qui tend à la maturité…
Debian n’est pas seule dans ce cas..

Visiblement, c’est pépére un peu partout…
Du moins lorsque les distributions (y compris en dev’) sont élaborées de façon cohérentes, faites le tri…
Là n’est pas le propos aujourd’hui, on veut installer Spotify en .deb (sans passer par Flatpak, donc)

On ouvre un terminal :

$sudo apt-key adv --keyserver keyserver.ubuntu.com --recv-keys 4773BD5E130D1D45

On ajoute le dépôt à /etc/apt/sources.list.d

$echo deb http://repository.spotify.com stable non-free | sudo tee /etc/apt/sources.list.d/spotify.list

On met à jour les dépôts et on installe

$sudo apt-get update && sudo apt-get install spotify-client

Point de vue rapide à l’instant -t

Je ne vous cache pas que j’avais d’autres chats à fouetter ces derniers mois. Ce qui m’a permis de prendre du recul sur pas mal de choses par rapport au monde Gnu/linux

-Le desktop et la facilité d’utilisation actuelle

J’avais commencé une série de billets sur les bureaux (Gnome, Cinnamon, XFCE) et suspendu mes activités sur ce blog en pleine rédaction sur l’utilisation de KDE….

Je ne continuerai pas…

Je me suis aperçu, cette dernière année, que c’est inutile. La raison?

Je pense qu’au niveau simplification, le but est atteint.
Que l’on utilise  KDE, Cinnamon, Gnome, Budgie…enfin, les bureaux « modernes », ils font tout, ou presque.( Plasma est particulièrement performant. De ce que j’en ai vu, les autres aussi).

Les guerres entre utilisateurs « historiques » de tel ou tel bureau est… morte.

Ils sont tous simples d’utilisation et se comportent comme des nounous pour l’utilisateur de base (notifications, mises à jours automatisées, configuration simple et documentée, automatisation de l’installation des pilotes propriétaires). Je ne vois plus de différences entre Fedora, Debian ou Ubuntu extérieurement. Elles se situent sous le capot (et de ce côté, c’est robuste) et  l’utilisateur final s’en tamponne dans 99 % des cas (que ce soit Mac, Win ou Linux)

Je l’ai déjà dit ici:

Lire la suite

Des news et… une nouvelle catégorie qui s’ajoute :

J’avoue qu’en ce moment, je suis peu sur le blog. Enfin bon, ça se voit surtout.Que voulez vous, il ya des périodes…Le disque dur contenant la Debian sur laquelle je prenais appui pour la suite de billets sur le système et KDE est mort.. Je pense que je vais terminer (il ne me reste plus grand chose à faire) avec la version instable sauce Kiss0s. Quand je trouverai le temps, of course…

Sparky Linux toujours en test, pas un problème à signaler…

Slackware Current continue son bonhomme de chemin. Là aussi, pas de problèmes à signaler..

Void se porte très bien… et je ne parlerai pas de la Fedora, exemplaire de stabilité malgré les dépôts additionnels plus ou moins testing

On le sent bien que la maturité de l’écosystème GNU/Linux est là… La qualité et la cohérence de l’ensemble ne dépendent plus que de la façon dont les différentes distributions sont conçues.

Lire la suite

Debian: SparkyLinux

Mauvaise nouvelle pour moi. En voulant terminer le billet sur Debian et KDE/Plasma Dimanche matin, je me suis aperçu que je ne pouvais plus booter sur l’OS. J’ai 2 solutions : La vieillesse du DD, qui avait déjà donné des signes de faiblesses, ou un pb de connectique… Je regarderai ça quand j’aurai le temps..

Sinon,  avec la partition libre sur le portable (40 Go sur 500 dispos), j’ai claqué Sparky Linux, version Dev,  à côté de Void et Slackware

Je dois avouer que je ne connaissais pas cette distro, jamais testé, si ce n’est en virtuel…

Et tester une distro sur machine virtuelle pour donner son avis, c’est un peu comme si je demandais à un vendeur de cycle de me permettre de tester un vélo  avant achat, que je faisais 500 mètres avec et que je disais au mec après coup: « C’est de la merde parce qu’il est bleu, je ne le prends pas »…

Un jugement biaisé et sans intérêt, à part peut être si le but est de prouver au vendeur que vous êtes réellement bancal de la boite à neurones….

Non, rien ne vaut les tests en dur et sur la durée…

Définitivement.

Lire la suite

Void Linux: finalisation et 1ère impression

Après quelques jours d’utilisation, je commence à me sentir à l’aise avec cette distribution

Je n’ai pas encore fait le tour de toutes les possibilités, mais on verra cela au fur et à mesure

Après avoir installé et configuré Openbox, j’ai viré Gnome et Cinnamon

$ sudo xbps-remove -R gnome

$sudo xbps-remove -R cinnamon && sudo xbps-install network-manager-applet

Virer Cinnamon et ses composants implique le retrait de network-manager-applet
que je réinstalle dans la foulée.

Je nettoie le tout (paquets orphelins + cache)

$ sudo xbps-remove -Oo

J’ai envie néanmoins d’un DE en parallèle d’Openbox

Lire la suite