Debian Sid: Linux 4.15, vulnérabilités Meltdown-Spectre

Debian Sid a reçu en mise à jour la version 4.15 du noyau

– Version 4.15.0-1-amd64 dans la numérotation Debian

-Version 4.15.4-1 dans la numérotation classique

J’ai voulu vérifier s’il était toujours vulnérable aux failles Spectre et Meltdown (je rappelle que mon processeur est un Intel ) ou si, au contraire, le problème est résolu

J’ai installé le paquet spectre-meltdown-checker (à savoir qu’il existe pour Stretch et Buster, l’actuelle testing)

$sudo aptitude install spectre-meltdown-checker

Lire la suite

Publicités

CRÉER UN CONCEPT CON

The Cynic Propaganda

Bonjour les camarades !
On commence par une petite métaphore d’introduction printanière : Si la France était une pute (pas besoin d’être trop imaginatif avec ça en ce moment), les USA seraient son mac.
Le duo Sport-Iris.
Au cas où vous ne l’aviez pas encore remarqué, l’oncle Sam passe son temps à déverser sa diarrhée culturelle sur notre pays croulant. blockbusters pourris, anglais omniprésent, mode de vie anglo-saxon, réseau sociaux, hipsters purulents etc… chaque pan de notre vie est tellement infecté par les Yankees qu’on pourrait presque se surprendre à rêver d’une arrivée –très – fracassante d’un petit père des peuples 2.0 qui viendrait ramener la justice à grand coup de goulag.
Bref, aujourd’hui je ne vous compterai pas mes fantasmes soviétoïde mais un phénomène qui remplit mes sacs à vomi du moment : les nouveaux concepts américains.

Peut-être avez-vous déjà vu dans votre entourage de brave cons entre-deux-âges, aussi…

Voir l’article original 1 307 mots de plus

Nouvel An

41675798

« Qu’est-ce que le premier janvier, sinon le jour honni entre tous où des brassés d’imbéciles joviaux se jettent sur leur téléphone pour vous rappeler l’inexorable progression de votre compte à rebours avant le départ vers le Père Lachaise…
Cet hiver, afin de m’épargner au maximum les assauts grotesques de ces enthousiasmes hypocrites, j’ai modifié légèrement le message de mon répondeur téléphonique. Au lieu de dire « Bonjour à tous», j’ai mis « Bonne année mon cul ». C’est net, c’est sobre et ça vole suffisamment bas pour que les grossiers trouvent ça vulgaire. »

Pierre Desproges , »Chronique de la haine ordinaire «