Void Linux: finalisation et 1ère impression

Après quelques jours d’utilisation, je commence à me sentir à l’aise avec cette distribution

Je n’ai pas encore fait le tour de toutes les possibilités, mais on verra cela au fur et à mesure

Après avoir installé et configuré Openbox, j’ai viré Gnome et Cinnamon

$ sudo xbps-remove -R gnome

$sudo xbps-remove -R cinnamon && sudo xbps-install network-manager-applet

Virer Cinnamon et ses composants implique le retrait de network-manager-applet
que je réinstalle dans la foulée.

Je nettoie le tout (paquets orphelins + cache)

$ sudo xbps-remove -Oo

J’ai envie néanmoins d’un DE en parallèle d’Openbox

Lire la suite

Publicités

Void Linux: installer Openbox et composants LXDE + Configuration

On ouvre un terminal et on installe tout ce qu’il faut pour avoir un truc qui turbine avec un minimum d’austérité

$sudo xbps-install -S openbox lxpanel lxappearance lxsession conky lxterminal pcmanfm ranger nitrogen xscreensaver obconf obmenu xcompmgr geany

Nous allons ensuite créer le dossier /home/user/.config/openbox

Dans ce dossier, on créé le fichier autostart.sh

(Que l’on remplit de la façon suivante)

Lire la suite

Void Linux: premier démarrage

L’installation a été réalisé avec l’image live Cinnamon de Void Linux (un Cinnamon réduit à la plus simple expression incluant Firefox, et c’est tout)

Après installation( 10 minutes, même pas), nous allons nous servir du gestionnaire de paquets maison, xbps, pour mettre tout cela à jour après le 1er démarrage

$sudo xbps-install -Su

Le système se met à jour

On redémarre après coup

Lire la suite

Debian: Crunchbang++ et Steam

Tant que je suis sur ce portable Asus…

On télécharge l’image de la Crunchbang++ (attention, pour les anciens de Chrunchbang, c’est pareil, mais non :D). L’image est dispo en 32 et 64 bits.

C’est quoi cette distro me direz-vous???

Debian+Openbox+Tint2+Conky avec les logiciels essentiels et les outils cbpp (quelques scripts par ci, par là pour aider)..

Ce qui fait qu’avec son installeur Debian et sa configuration semi-auto au premier démarrage ( faut quand même que l’utilisateur valide les étapes, d’où l’importance de lire les petites questions dans le terminal de départ :D. En effet, je ne vois pas ce que foutraient Madame Michou et son chat avec des paquets de Dev, etc….), elle reste ultra abordable…

Note: Ne faites pas gaffe au conky de la première capture, je l’ai pas corrigé et c’est la base de celui de la Sid (sur ma tour).

En capture:

La première opération au démarrage du système sera de répondre à toute une série de questions (1/ voulez vous mettre à jour les dépôts, 2/ Voulez vous mettre à jour votre système, 3/ je vais pas faire toute la liste, soyez attentifs…..)

Lire la suite

Geekerie: Installer Debian (Kiss0s) Sid sur Schneider SCL141CTP

J’ai installé Fedora sur cette machine, mais dans le fond, je savais que ça me gonflerai vite…

Un post sur le forum Debian-Facile parlant de ce PC me laisse peu d’espoir quand à la réussite de l’installation d’une Stretch.

On est geek ou pas….

 

Pré-requis:

-Une iso de la Kiss0s du poto Arpinux (sur Usb)

-Un smartphone permettant le partage de la connection wifi via Usb (avec son câble donc), ça tombe bien, il y a 2 ports.

A savoir: pas d’installation possible sans réseau d’où le smartphone

Lire la suite

Compte-rendu d’installation: Schneider SCL141CTP

Je voulais ce genre de PC pour avoir à nouveau un outil informatique me permettant de voyager léger, embarquer un peu de son par la même occas’ ou en faire occasionnellement ,  traiter mes mails ou mes photographies, un petit peu de traitement de texte de dernière minute éventuellement… 🙂

Peu importe la puissance, juste un truc qui ne me coûtera pas la peau du cul. (138 euros pour ce Schneider,  ça me va bien du coup)

Puis, je suis curieux de voir le type de matériel que peut fournir ce fabriquant, je me dis que c’est l’occaz’

Voici quelques détails:

Écran : 14,1’’ IPS Full HD

Processeur : Intel Atom x5-8350 Quad Core Processor

Mémoire RAM : 2 Go

Capacité de stockage : 32 Go

Lecteur de cartes mémoire : Micro carte SD (jusqu’à 128GB max)

Résolution : 1920×1080 pixels

Carte son: CherryTrail

Webcam : 0,3 MP

Norme Wifi : 802.11 B/G/N

Bluetooth : 4.0 EDR

Microphone

Connectique : 2 ports USB (USB 3.0 + USB 2.0) / 1 port HDMI mini

Après, l’installation d’une distribution Linux sur ce genre de machine tient du parcours du combattant . Vu le prix de la machine neuve (138 euros), ça vaut le coup de se casser la tête. C’est ce que j’ai fait (en me disant qu’au pire, je réinstalle un Windows et je la refourgue)

Problème n° 1:

Système UEFI 32 bits pour machine X86_84. J’ai tapé dans ma réserve d’iso.

Seules Debian, Kiss0s et Fedora 28 sont bootables. Exit les Archbang, Slackware, Ubuntu, Mint, même l’Isotop (OpenBSD) ne veut rien savoir (dommage).

Problème n°2:

Pas de prise ethernet. Debian (live avec firmware non-free) et Kiss0s ne franchissent pas cette étape. Reste Fedora. La distro qui va trôner sur cette machine ayant peu d’importance au final, du moment que ça roule

Problème n°3 (et pas des moindres) le son (carte audio factice, quand pas détectée)

Ainsi soit-il..

Mise à mort de Windows avec passage à l’acide et…

Une Fedora 28 XFCE Edition + Cairo-dock (c’est plus sympa pour les autres membres de la famille, même si un petit pekwm va pointer le bout de son nez d’ici quelques heures…)

Ça ne m’étonne pas en fait, Fedora est très souvent au dessus du lot niveau compatibilité avec les matériels exotiques) Lire la suite

Debian: Unstable très… stable

Ça fait bien longtemps que je n’ai pas parlé de Debian…

Pourquoi???

Parce que disons que même sur la version unstable de la distribution, le système est d’une stabilité peu commune alors qu’il est censé être… en mise à jour permanente.

Alors, un point rapide

-Le noyau en version 4.15 est remplacé par la version 4.16.5-1 (4.16.0-1 pour la numérotation de Debian) ce jour même. Alors qu’avant, j’étais toujours méfiant par rapport à ce genre de changement, aujourd’hui, ça passe comme une lettre à la poste… ( headers, dkms, etc…)

Lire la suite