Compte rendu d’installation: Linux Mint 18.3 sur Laptop ASUS F552C

Encore un portable à mettre en dual-boot. Il est destiné à un usage classique: Bureautique, Surf, Multimédia

Son proprio a 20 ans et ne s’intéresse pas à l’informatique, j’ai donc installé Linux Mint sur cette machine,  autant faire simple (pour lui). La mise en place a été une autre histoire…

Asus F552C

Processeur: Intel Core i3-3217U CPU @ 1.8GHz

Ram: 4go

Carte Vidéo : Nvidia GeForce GT 710M

Wifi/Bluetooth : MEDIATEK Corp. MT7630e 802.11bgn Wireless Network Adapter

Installation

Pré-requis:

Lire la suite

Publicités

Musique: Slapdown

Connaissant Nico et Olivier (bassiste et batteur) depuis quelques années maintenant, j’ai envie de partager leur premier clip (ainsi que leur « bio » envoyée par Olivier cette semaine).

Perso, ça passe plutôt bien leur zik (alors que ce n’est pas franchement mon style de prédilection).

Bonne route à vous les gars 😀

 

Formé en 2013, le groupe Slapdown (né dans le dijonnais) débute avec 5 membres dans un style nu metal US.

Après quelques concerts, le groupe se sépare de son chanteur. Suite à une année de recherches infructueuses d’un nouveau frontman dans ce style, le groupe décide de tout changer et se dirige vers un tout nouveau genre, plus puissant, rapide et percutant, se transformant en un groupe de thrash death metal.

En 2015, Esteban débarque au chant, mais l’un des guitaristes, dans la foulée, doit quitter la bande. Le groupe décide donc de continuer à 4 et commence à enchaîner les dates dans les régions voisines .

En 2017, le quatuor s’apprête à défendre son premier EP « Cult », enregistré durant l’été…

MEMBRES

CHANT : Esteban Ramirez

GUITARE : Vincent Lacagne

BASSE : Nicolas Simeray

BATTERIE : Olivier Simeray

 

 

CONTACT

o.simeray@gmail.com

06.76.01.58.37

Slapdown sur la toile:

https://www.facebook.com/thrash.slapdown

https://soundcloud.com/thrash_slapdown

https://twitter.com/Thrash_Slapdown

Débutants : Ubuntu 18.04LTS (Gnome) – Le bureau Gnome

Je profite de cette série de nuits d’insomnies pour m’y coller. En plus, ça m’arrange, il fait vraiment trop beau pour passer sa vie sur un PC en journée…

Ubuntu a donc laisser tomber Unity ( ainsi que son successeur Unity8). J’ai vu qu’il existe des petits groupes de personnes qui essaient de maintenir en vie ces projets. Combien de temps cela sera-t-il possible??? Mystère…

Ubuntu est livrée, à partir de cette version 18.04, avec le bureau Gnome configuré à la sauce Canonical, ce qui, au final, a peu d’incidence sur l’expérience utilisateur par rapport à la version non-customisée du bureau (que l’on trouve sur Fedora ou Debian, par exemple). La seule différence visuelle étant la présence du Dock par défaut

A noter que la version de Gnome est la 3.28

Rien de bien pertinent dans ce billet, c’est plus un complément du billet précédent..

Vue rapide:

Le bureau inactif

Lire la suite

Débutants : Ubuntu 18.04LTS (Gnome) – Post-installation & fonctionnement général

Comme je l’ai signifié dans le billet servant d’introduction à la découverte de cette Ubuntu, l’installation a été faite de façon minimale.

La première chose à faire est donc :

1/ Installer quelques programmes dont nous aurons besoin (ou pas). Pour cela j’utilise la logithèque (ce que fera l’utilisateur non-g33k) dont voici le lanceur

J’ai installé Clémentine (audio), VLC (Vidéo), la suite LibreOffice, Gimp, OBS Studio (autant en profiter pour voir ce que vaut ce type de logiciel), Steam et Gnome-tweak ( celui-ci est super important pour la suite, lorsqu’il s’agira de configurer GNOME en profondeur) qui sont visiblement tous des paquets dits « Universels ».

Vous êtes seul maître à bord, installez ce dont vous avez besoin.

J’avoue que l’idée de l’installation minimale est vraiment une excellente chose, mais il faut que je creuse plus sérieusement cette histoire de Snap pour le billet qui concernera la gestion des logiciels

Lire la suite

Geekerie en Zone Hostile:-Linux Mint- Passer à la version 19 + Installation LXDE et Openbox

Ce billet est dédié aux utilisateurs qui ont déjà de la bouteille (sauf pour la première partie). Gros risques de crash sur le long terme, autant prévenir d’entrée de jeu. Le système de départ est Linux Mint 18.3 « Cinnamon ». En sachant qu’il y a de fortes chances pour que Cinnamon fonctionne méchamment mal, voire pas du tout, après l’upgrade de la distribution (c’est mon instinct qui me le dit 😀 ), j’installe LXDE et OpenBox

1/Installer LXDE & OpenBox (Facile: pour les non-« experts » qui aiment Mint mais on besoin de légèreté rapport à leur matériel. )

J’ouvre un terminal.

$sudo aptitude install lxde openbox nitrogen htop pcmanfm  obmenu obconf conky-std xscreensaver geany moc irssi ranger compton

Ça fonctionne très bien sur Mint 18.3 et également après avoir migré vers Mint 19

 

LXDE ( version 19 de Mint)

Lire la suite

BSD: Isotop, l’OpenBSD accessible

Fallait bien que cela arrive depuis que j’y pense…

J’ai donc téléchargé une iso d’Isotop (voir ici également pour l’installation), l’openBSD saveur 3hg

Je commence seulement à explorer, j’ai fait mes petits aménagements, malgré une résolution pas top (la faute au HDMI et à NVIDIA, pour ma part. Mais, je trouverai bien à force de gratter 😀 ). Ce qui n’est pas éliminatoire puisque je peux récupérer le tir en jouant sur la config du bureau…

Un bureau Xfce4 aux petits oignons, j’ai ajouté Conky pour faire beau et pour la frime

Lire la suite

Débutants: Ubuntu Studio- 3ème partie- Les logiciels

1/Gestionnaire de paquets

Logiciel:

Logiciel est la logithèque intégrée à Gnome habituellement. Toujours sur le  principe très simple que l’on trouve maintenant sur la quasi-totalité des distributions destinées aux novices.

Nous avons déjà vu ce genre de chose lors du billet consacré à la gestion des logiciels sur Linux Mint . Logiciel a seulement été renommé pour Mint, et comme j’ai horreur de me répéter….

2/ Les logiciels

Usage courant: Nous retrouvons les classiques, présents la plupart du temps comme logiciels par défaut sur la plupart des distributions. On Citera Firefox, Thunderbird, Pidgin, Gimp, LibreOffice dans les grandes lignes. Dommage que VLC, ainsi qu’un player audio digne de ce nom, ne soit pas présent après installation. A noter que la logithèque contient des programmes à usage courant comme Spotify, Steam ou encore Skype.

Lire la suite