Debian: Kiss0s, le retour

J’avais gardé la première version de ce petit jouet, basée sur Debian 9 (mais passée en Unstable par mes soins), ultra légère et bidouillée par Arpinux jusqu’au crash du disque dur qui l’hébergeait. Pas vraiment pensé à refaire un tour chez lui au moment où j’ai remis un deuxième disque dur sur la tour.

Et me baladant at[h]ome, je m’aperçois que le grand barbu sympa est de retour parmi nous, avec une nouvelle version des cahiers du débutant, sa sympathie(donc) et surtout, une nouvelle version de son jouet geekesque diabolique( basé sur Buster désormais et diabolique parce que… bah t’as qu’à mettre le nez dedans, tu verras 😀 ).

Lire la suite

Debian: SparkyLinux

Mauvaise nouvelle pour moi. En voulant terminer le billet sur Debian et KDE/Plasma Dimanche matin, je me suis aperçu que je ne pouvais plus booter sur l’OS. J’ai 2 solutions : La vieillesse du DD, qui avait déjà donné des signes de faiblesses, ou un pb de connectique… Je regarderai ça quand j’aurai le temps..

Sinon,  avec la partition libre sur le portable (40 Go sur 500 dispos), j’ai claqué Sparky Linux, version Dev,  à côté de Void et Slackware

Je dois avouer que je ne connaissais pas cette distro, jamais testé, si ce n’est en virtuel…

Et tester une distro sur machine virtuelle pour donner son avis, c’est un peu comme si je demandais à un vendeur de cycle de me permettre de tester un vélo  avant achat, que je faisais 500 mètres avec et que je disais au mec après coup: « C’est de la merde parce qu’il est bleu, je ne le prends pas »…

Un jugement biaisé et sans intérêt, à part peut être si le but est de prouver au vendeur que vous êtes réellement bancal de la boite à neurones….

Non, rien ne vaut les tests en dur et sur la durée…

Définitivement.

Lire la suite

Schneider scl141ctp & Fedora 29: Linux 4.20, carte son supportée et zram

Ben, de bonnes nouvelles pour cette machine.  Après le problème du Bluetooth réglé lors de la mise à jour vers Fedora 29 , ça faisait 2 semaines que je ne l’avais pas mise en route, + de 350 mises à jours (incorporant le kernel 4.20, la glibc et d’autres parties clés du système, les dépots updates-testing free et non-free étant actifs sur ma distro, elle est limite rolling) et une erreur qui ressort.

C’est le firmware que j’avais utilisé pour faire fonctionner la carte son du pc (Fedora 28) qui est responsable. En effet, un pilote officiel m’est proposé lors de cette mise à jour et les fichiers des 2 entre en conflits..

 

Lire la suite

Void Linux: finalisation et 1ère impression

Après quelques jours d’utilisation, je commence à me sentir à l’aise avec cette distribution

Je n’ai pas encore fait le tour de toutes les possibilités, mais on verra cela au fur et à mesure

Après avoir installé et configuré Openbox, j’ai viré Gnome et Cinnamon

$ sudo xbps-remove -R gnome

$sudo xbps-remove -R cinnamon && sudo xbps-install network-manager-applet

Virer Cinnamon et ses composants implique le retrait de network-manager-applet
que je réinstalle dans la foulée.

Je nettoie le tout (paquets orphelins + cache)

$ sudo xbps-remove -Oo

J’ai envie néanmoins d’un DE en parallèle d’Openbox

Lire la suite

Void Linux: installer Openbox et composants LXDE + Configuration

On ouvre un terminal et on installe tout ce qu’il faut pour avoir un truc qui turbine avec un minimum d’austérité

$sudo xbps-install -S openbox lxpanel lxappearance lxsession conky lxterminal pcmanfm ranger nitrogen xscreensaver obconf obmenu xcompmgr geany

Nous allons ensuite créer le dossier /home/user/.config/openbox

Dans ce dossier, on créé le fichier autostart.sh

(Que l’on remplit de la façon suivante)

Lire la suite

Fedora 28 -> 29

Faute d’avoir trouvé mon bonheur avec Debian ou Slackware, j’utilise un spin de la Fedora (Studio) sur cette machine

2 bureaux installés : Plasma et XFCE

J’ai voulu passer à la version 29 Lire la suite

Slackware-Current: un petit aperçu à l’instant T

Le temps se libère lentement, on s’occupera, pour l’instant, de l’actualité de Slackware-Current, Debian Unstable, du passage de Fedora 28 à 29, éventuellement de la future Ubuntu..

On retraitera de Debian Stable et KDE pendant les 2 semaines de calme qui s’annoncent. Si le temps le permet, on embrayera sur le bureau MATE ( par contre, j’ai encore pas idée du système qui fera tourner la chose…)

J’ai maintenant 2 Slackware64-current. Celle de la tour est dédiée uniquement au #NoDE et se résume donc au plus simple.

Celle qui trône sur le vieil Asus que j’ai récupéré est la version Plasma mise à disposition par ALienBob. A noter que les mises à jours sont extrêmement fréquentes au niveau du noyau et du bureau, aucun impact sur la stabilité du système cependant…

Quelques trucs et astuces, quelques fichiers de configuration (dépôts en particulier), installer grub avec UEFI, utiliser Firefox Developer Edition ( en plus de la version ESR)…

1/Fichier de configuration de slackpkg+ (/etc/slackpkg/slackpkgplus.conf)

Voici les dépôts que j’ai configuré afin de me passer des slackbuilds lorsque j’ai besoin de paquets non-inclus dans la distribution(sur cette machine, du moins). Et cette solution est, à l’heure actuelle, acceptable pour moi

# use this to keep the slackpkg+ package updated to the latest stable release
MIRRORPLUS['slackpkgplus']=http://slakfinder.org/slackpkg+/

# use the development branch to use the mainline version and help develop by reporting bugs.
#MIRRORPLUS['slackpkgplus']=http://slakfinder.org/slackpkg+dev/
MIRRORPLUS['ktown']=http://bear.alienbase.nl/mirrors/alien-kde/current/5/x86_64/
MIRRORPLUS['slackonly']=http://packages.slackonly.com/pub/packages/current-x86_64/
MIRRORPLUS['restricted']=http://bear.alienbase.nl/mirrors/people/alien/restricted_sbrepos/current/x86_64

MIRRORPLUS['slacker']=http://slack.conraid.net/repository/slackware64-current/

Puis on met à jour les clés de dépôts et le système

# slackpkg update gpg

# slackpkg update && slackpkg install-new && slackpkg upgrade-all

2/Installer Grub avec UEFI

Lire la suite

Geekerie: Installer Debian (Kiss0s) Sid sur Schneider SCL141CTP

J’ai installé Fedora sur cette machine, mais dans le fond, je savais que ça me gonflerai vite…

Un post sur le forum Debian-Facile parlant de ce PC me laisse peu d’espoir quand à la réussite de l’installation d’une Stretch.

On est geek ou pas….

 

Pré-requis:

-Une iso de la Kiss0s du poto Arpinux (sur Usb)

-Un smartphone permettant le partage de la connection wifi via Usb (avec son câble donc), ça tombe bien, il y a 2 ports.

A savoir: pas d’installation possible sans réseau d’où le smartphone

Lire la suite

Passer à Linux Mint Debian Edition 3 avant l’heure (et à vos risques et périls)

Effectivement, cette excellente version de la Linux Mint (basée sur Debian Stable) se fait plus qu’attendre, à tel point qu’elle sera obsolète l’année prochaine à la sortie de « Buster », qui sera le petit nom de la prochaine version stable à être diffusée.

Peu importe, ceux qui sont déçus par ce temps d’attente sont déjà passés à autre chose.

Une version beta de la LMDE3 (iso) devrait sortir dans les prochains jours, en attendant (pour les plus courageux des utilisateurs), on va passer à cette nouvelle version en partant de LMDE2 (le pc de Madame 🙂 )

Ceci implique des risques d’instabilité pendant quelques temps, mais j’y crois peu ( vu la stabilité de Stretch à l’heure actuelle et je ne pense pas que le peu de logiciels estampillés « Mint » le soient également)

1/Je modifie mon sources.list

J’ouvre un terminal et je remplace betsy par cindy et jessie par stretch dans /etc/apt/sources.list.d/official-package-repositories.list

$sudo nano /etc/apt/sources.list.d/official-package-repositories.list

Ça donne ça : Lire la suite

Compte-rendu d’installation: Schneider SCL141CTP

Je voulais ce genre de PC pour avoir à nouveau un outil informatique me permettant de voyager léger, embarquer un peu de son par la même occas’ ou en faire occasionnellement ,  traiter mes mails ou mes photographies, un petit peu de traitement de texte de dernière minute éventuellement… 🙂

Peu importe la puissance, juste un truc qui ne me coûtera pas la peau du cul. (138 euros pour ce Schneider,  ça me va bien du coup)

Puis, je suis curieux de voir le type de matériel que peut fournir ce fabriquant, je me dis que c’est l’occaz’

Voici quelques détails:

Écran : 14,1’’ IPS Full HD

Processeur : Intel Atom x5-8350 Quad Core Processor

Mémoire RAM : 2 Go

Capacité de stockage : 32 Go

Lecteur de cartes mémoire : Micro carte SD (jusqu’à 128GB max)

Résolution : 1920×1080 pixels

Carte son: CherryTrail

Webcam : 0,3 MP

Norme Wifi : 802.11 B/G/N

Bluetooth : 4.0 EDR

Microphone

Connectique : 2 ports USB (USB 3.0 + USB 2.0) / 1 port HDMI mini

Après, l’installation d’une distribution Linux sur ce genre de machine tient du parcours du combattant . Vu le prix de la machine neuve (138 euros), ça vaut le coup de se casser la tête. C’est ce que j’ai fait (en me disant qu’au pire, je réinstalle un Windows et je la refourgue)

Problème n° 1:

Système UEFI 32 bits pour machine X86_84. J’ai tapé dans ma réserve d’iso.

Seules Debian, Kiss0s et Fedora 28 sont bootables. Exit les Archbang, Slackware, Ubuntu, Mint, même l’Isotop (OpenBSD) ne veut rien savoir (dommage).

Problème n°2:

Pas de prise ethernet. Debian (live avec firmware non-free) et Kiss0s ne franchissent pas cette étape. Reste Fedora. La distro qui va trôner sur cette machine ayant peu d’importance au final, du moment que ça roule

Problème n°3 (et pas des moindres) le son (carte audio factice, quand pas détectée)

Ainsi soit-il..

Mise à mort de Windows avec passage à l’acide et…

Une Fedora 28 XFCE Edition + Cairo-dock (c’est plus sympa pour les autres membres de la famille, même si un petit pekwm va pointer le bout de son nez d’ici quelques heures…)

Ça ne m’étonne pas en fait, Fedora est très souvent au dessus du lot niveau compatibilité avec les matériels exotiques) Lire la suite