FreeBSD

Écrire ou alimenter le blog pour faire du chiffre ne m’intéresse pas. Explicitement: Lorsque je n’ai rien à dire, je ferme ma gueule.

Niveau Linux : A part les distributions exotiques ou à l’ancienne, plus rien ne les démarque. Et tant mieux. Tout a été fait fait pour faciliter la vie des utilisateurs lambda et je pense que c’est réussi, ce sont les DE qui font tout, y a juste à valider. Je le redis, tant mieux. Suffit juste de taper dans les valeurs sûres (qui varieront selon le guignol « expert linux » chez qui vous vous renseignerez. N’oubliez pas qu’il proposera, avant tout,son choix pour vous.Non, c’est le votre, y a assez de docs sur le net pour vous faire une idée. Lui s’en tapera si vous galérez, prétendant que vous êtes nul…)

Sinon, Slackware 15 n’est toujours pas sortie, Debian Sid a repris un rythme soutenu de mises à jour, la VOid se porte bien (et non, pas encore explorée)

J’en profite d’avoir une machine libre (encore une….) pour y claquer un BSD. FreeBSD 12 (dernière mouture stable) plus précisément.

J’ai utilisé cet excellent guide pour m’aider à une installation propre

Configuration pendant l’installation & post-installation

On installe ce système un peu comme une Slackware.

J’ai choisi de faire l’installation sur un disque entier, en utilisant l’interface Wifi et Dhcpcd pour le réseau, j’ai viré le service sshd  (sert à rien sur un desktop) au démarrage et mis en route ntpd pour l’horloge universelle.

J’ai crée mon mot de passe root puis mon utilisateur. A la question «Invite USER into other groups?», j’ai ajouté : wheel operator dialer video

Reboot

Au démarrage, on met à jour FreeBSD

#freebsd-update fetch install

( Référez vous au manuel « Installation et configuration » pour l’optimisation de pkg, ainsi que les paquets à installer pour le bon fonctionnement du système. Voir le lien plus haut )

Puis j’ai installé les choses suivantes:

#pkg install kde5 sddm xorg drm-kmod (carte Radeon/ati, on y reviendra) mate firefox gimp vlc konsole cairo-dock cairo-dock-plugins

T’as  le temps de boire un kawa, et plus si affinités.

Pour que la carte Radeon/Ati fonctionne, il me faut rajouter la ligne kld_list="/boot/modules/radeonkms.ko"  à mon fichier /etc/rc.conf

Pour démarrer sddm à la connexion, je rajoute également les lignes suivantes:
sddm_enable="yes"
dbus_enable="yes"
hald_enable="yes"

Je me permet de mettre une copie complète de ce fichier ( /etc/rc.conf), ça permet d’avoir une idée de ce qu’il doit contenir (à adapter selon votre configuration matérielle, là aussi, y’a de la doc sur le net)

hostname="freebsd"

keymap="fr.kbd"


wlans_ath0="wlan0"


ifconfig_wlan0="WPA DHCP"


ifconfig_wlan0_ipv6="inet6 accept_rtadv"


create_args_wlan0="country FR regdomain NONE"


# Set dumpdev to "AUTO" to enable crash dumps, "NO" to disable


dumpdev="AUTO"


ntpd_enable="YES"


ntpd_sync_on_start="yes"


sddm_enable="yes"


dbus_enable="yes"


hald_enable="yes"


kld_list="/boot/modules/radeonkms.ko"

Et je fais un reboot. Voilà, c’est fait.

FreeBSD avec Plasma by KDE

FreeBSD avec MATE

C’est l’album « Bleu Pétrole » de Bashung qui m’a accompagné lors de l’installation et la configuration de ce système, ainsi que la rédaction de ce billet

 

 

Billets liés :

-Erreur au boot (/etc/rc.conf: 18: Syntax error: …)

Publicités