Routine de Slacker: ça sent la version 15.0

Ça avance à son train, mais il y a eu un sacré coup d’accélérateur ces dernières semaines sur la version Current ( en développement, mais très robuste malgré tout) de la Slackware Linux. Elle est passée en version pre-release en même temps que pkgtool (le gestionnaire de paquets)

-7/ 8 mises à jour du noyau ces 4 dernières semaines (la version actuelle est la 4.14.34)

-pkgtool est passé de la version 14.2 à 15.0, il y a une dizaine de jour

-Aujourd’hui, c’est une mise à jour massive (rebuild) qui a impacté Slackware (aucune régression, cependant).

La mise à jour de Slackpkg stoppera l’opération, il suffit de repasser un #slackpkg update && slackpkg install-new && slackpkg upgrade-all derrière pour terminer cette dernière

Je vous laisse mater la raison & la liste des logiciels impactés pour les architectures x86_64

 

C’est long, j’avais envie d’écouter un truc qui bouge en attendant…

Publicités

Changements

Je fais le ménage depuis ce week-end.

Je supprime les articles obsolètes et les billets concernant des distributions dont je ne parle(rai) plus. Par manque de temps, par manque de motivation aussi.

Les billets supprimés concernent : Frugalware, Gentoo et ses dérivées, Ubuntu-Gnome, OpenMandriva, Mageia, Manjaro, Kaos, Trisquel…. D’autres suivront probablement.

D’autres distributions « faciles » (ou « moins ») valent le coup, mais sont peu connues . Et j’ai tendance à faire un tour de ce côté de plus en plus régulièrement (avec VirtualBox essentiellement)

Certaines choses évoluent, d’autres pas.

Billets en prévision:

-Slackware et Debian (gestion globale et changements logiciels importants )

-Je continue mon tour des distros et bureaux User-friendly, que je classerai dans une catégorie bien distincte pour ne plus revenir dessus, sauf à de rares occasions…

[Mise à jour]: c’est fait. Ajout d’une page au blog (accès en haut, à droite) : Le coin Débutants

Si j’ai bien compté, il restera KDE, Budgie et MATE

-Je me remets sérieusement à la musique depuis quelques mois, je pense parler des logiciels que j’utilise régulièrement . ( C’est la raison pour laquelle j’ai eu mes premiers PC… Faire du son.. Et on va dire que je suis dans une période où cette envie est franchement revenue ).

-Comme je l’ai précisé plus haut, il y a des distributions méconnues qui valent le coup. Quelques unes feront l’objet d’un billet au cours de l’année…

-je continuerai les billets concernant les installations sur machines tierces, visiblement, ça sert.

Comme d’habitude, l’activité sera restreinte dès l’arrivée des beaux jours, il y a quand même des choses plus intéressantes à faire

 

 

 

 

 

 

 

 

Débutants : Ubuntu 18.04LTS (Gnome) – Post-installation & fonctionnement général

Comme je l’ai signifié dans le billet servant d’introduction à la découverte de cette Ubuntu, l’installation a été faite de façon minimale.

La première chose à faire est donc :

1/ Installer quelques programmes dont nous aurons besoin (ou pas). Pour cela j’utilise la logithèque (ce que fera l’utilisateur non-g33k) dont voici le lanceur

J’ai installé Clémentine (audio), VLC (Vidéo), la suite LibreOffice, Gimp, OBS Studio (autant en profiter pour voir ce que vaut ce type de logiciel), Steam et Gnome-tweak ( celui-ci est super important pour la suite, lorsqu’il s’agira de configurer GNOME en profondeur) qui sont visiblement tous des paquets dits « Universels ».

Vous êtes seul maître à bord, installez ce dont vous avez besoin.

J’avoue que l’idée de l’installation minimale est vraiment une excellente chose, mais il faut que je creuse plus sérieusement cette histoire de Snap pour le billet qui concernera la gestion des logiciels

Lire la suite

Débutants : Ubuntu 18.04LTS (Gnome)- Intro -Explication du choix

Ceux qui suivent ce blog savent à quel point je ne parle plus d’Ubuntu by Canonical depuis un petit moment (le 17 Février 2015 précisément) . J’ai plusieurs problèmes, principalement éthiques, avec Ubuntu. Quand est il aujourd’hui, après l’installation de cette Bêta, de la future « Bionic Beaver »?

Je ne vais pas faire de mea-culpa, bien que mon avis ait changé avec les dernières décisions, visiblement, prises par Canonical.

A ce jour, voici donc mon point de vue sur Ubuntu. Comprendre que cela reste un avis personnel et n’engage que moi. Libre à chacun d’avoir son avis, de l’utiliser ou pas. Et pour la première fois depuis longtemps et après l’installation, je me dis que (à titre personnel) j’vais peut être apprécier l’expérience avec cette distribution.

Éthiquement parlant

Me référant quand même à une certaine éthique vis à vis de l’utilisateur final ( les logiciels et pilotes propriétaires sont une autre histoire. Éthique certes, mais technique également. Je tenais à le signaler pour ne pas que l’on comprenne mes propos à l’envers), je ne peux m’empêcher d’exhumer et constater (ou pas) l’évolution de ce document  (màj :2018/01/01) à chaque fois que je dois installer Ubuntu sur un ordinateur . L’utilisateur doit pouvoir faire le choix d’installer Ubuntu en toute connaissance de cause : Amazon (et ce que cela implique) est dans la place. C’est sa responsabilité, son consentement (ou pas).

Bonne nouvelle cependant (Il ne faut pas être con, balancer des mensonges ou ne pas parler des améliorations dans le bon sens): j’ai désinstallé Amazon sans que cela n’est d’ impact sur le reste du système. Donc, pour ma part, il y a du mieux. La simple désactivation ( comme sur la 16.04 LTS) ne m’aurait pas suffit.

La preuve en capture:

-Au 1er démarrage

Lire la suite

Geekerie en Zone Hostile:-Linux Mint- Passer à la version 19 + Installation LXDE et Openbox

Ce billet est dédié aux utilisateurs qui ont déjà de la bouteille (sauf pour la première partie). Gros risques de crash sur le long terme, autant prévenir d’entrée de jeu. Le système de départ est Linux Mint 18.3 « Cinnamon ». En sachant qu’il y a de fortes chances pour que Cinnamon fonctionne méchamment mal, voire pas du tout, après l’upgrade de la distribution (c’est mon instinct qui me le dit 😀 ), j’installe LXDE et OpenBox

1/Installer LXDE & OpenBox (Facile: pour les non-« experts » qui aiment Mint mais on besoin de légèreté rapport à leur matériel. )

J’ouvre un terminal.

$sudo aptitude install lxde openbox nitrogen htop pcmanfm  obmenu obconf conky-std xscreensaver geany moc irssi ranger compton

Ça fonctionne très bien sur Mint 18.3 et également après avoir migré vers Mint 19

 

LXDE ( version 19 de Mint)

Lire la suite

Compte rendu d’installation: Linux Mint 18.3 sur HP Laptop 15 (DualCore)+ Résolution PB Realtek rtl8723de

Maintenant, on fait livrer directement les machines neuves à mon domicile pour que je fasse passer un « manchot » par la « Fenêtre », avant qu’elles ne passent dans les mains de leurs propriétaires  (Ma belle sœur, dans ce cas)

C’est donc un HP Laptop 15 qui remplacera son ancienne machine, victime d’une attaque destructrice au biberon, qui tournait déjà en Dual Boot Win/Mint (avant de passer 100% Mint)

Matos :

-Processeur Intel Celeron N3060 (1,6Ghz)

-Disque Dur de 1To

-SDRAM DDR3 4Go

-Lecteur DVD Lire la suite