Débutants: Ubuntu Studio- 2ème partie – Réglages du bureau XFCE & Gestion du matériel

XFCE est le bureau par défaut d’Ubuntu Studio

Un peu d’historique (contrairement à Cinnamon que nous avons vu avec Mint, XFCE a plus de 20 ans, ça mérite un historique rapide, non?)

XFCE fait partie de ces bureaux qui étaient déjà en vie lorsque j’ai débuté sur Gnu/Linux.

C’est un environnement qui est né en 1996, mais n’a pas été intégré par les distributions de l’époque car il utilisait une base non-libre, le toolkit xforms. C’est en 1998, pour sa version 2, que le gestionnaire de fenêtres xfwm est intégré. Le toolkit GTK+ remplacera xforms en 1999 pour la version 3 du bureau, permettant enfin à ce dernier d’être considéré comme libre et inclus aux dépôts officiels de la plupart des distributions (On parle de Debian, Slackware ou encore Red Hat, en cette fin de siècle)

Début 2001, XFCE est estimé comme terminé pour sa version 3.8. La base est fonctionnelle et performante. Puis la version 4 sort en 2003, avec le passage à la boite à outils GTK2 . Nous sommes toujours, actuellement, dans la série 4.xx (4.12). Je ne sais pas trop où en est la migration vers GTK3 mais j’avais lu quelque part que la version 4.13 serait entièrement basée sur cette nouvelle version

-Particularités

3 principes fondamentaux font les fondations de XFCE: Rapidité, économie des ressources et simplicité. Il est basé sur plusieurs logiciels, qui peuvent être utilisé de façon individuelle sans que le système ne se retrouve surchargé de dizaines de dépendances, à la différence de GNOME ou KDE.

Xfce dans sa configuration ( placements des tableaux de bord, celui du bas sert de Dock) par défaut sur une Zenwalk (avec un joli jeu d’icônes).

Entendons nous bien : sans le travail des distributions pour le rendre agréable aux yeux de l’utilisateur Final, XFCE est tout simplement MOCHE. Je sais, ce n’est pas ce à quoi des types comme moi font attention (quoique), du moment que ça tourne… Mais, j’ai constaté, avec les années, qu’une belle apparence joue dans le choix d’un utilisateur « classique ».C’est ce que font des distributions comme Manjaro Linux, Ubuntu Studio ou Xubuntu. Il livre une version modifiée esthétiquement, qui ne rebutera pas le nouvel arrivant comme il pourrait l’être par cette apparence austère.

Xfce4 tel qu’il est livré

Voilà pour les formalités.

Le Gestionnaire de paramètres de XFCE

Il permet de régler de façon très simple et ludique votre espace de travail. Ceci est un support à la découverte du bureau en mode « Screenshot » , rien de plus.

C’est le cœur de XFCE. Lorsqu’on dit qu’il est hautement et totalement configurable, ce n’est pas un effet d’annonce…

Explorons les diverses catégories.

1/ Personnalisation

A mon Sujet (mugshot)

Vous permet de saisir des renseignements vous concernant.

Apparence (personnaliser l’apparence de mon bureau)

Ici, on configure aisément le look de XFCE

-Thème général

-Icônes

-Polices et rendu

-La barre d’outils, les menus et boutons et, pour ceux qui aiment les notifications sonores, la possibilité de les configurer

Applications Favorites

-Assignation logicielle du navigateur internet, du client de messagerie, du gestionnaire de fichiers et du terminal

Bureau

-Choix du Wallpaper

-Comportement du Menu

-La taille et la disposition des icônes sur le bureau

Espaces de travail

Vous permet de définir le nombre de bureaux virtuels que vous voulez utiliser ( Avec 4, le réglage de base, on est à l’aise pour travailler en multi-tâches)…

…ainsi que la disposition générale des fenêtres sur l’espace de travail (Marges)

Le Gestionnaire de fenêtres

-Régler l’apparence des fenêtres

-Configuration des raccourcis clavier

-Réglage de la focalisation

-Réglage de l’aimantation des fenêtres, de la méthode de basculement des bureaux et du masquage du contenu des fenêtres

Notifications

Personnalisation du système de notifications

Peaufinage des fenêtres

C’est un module vraiment précis pour un réglage comportemental des fenêtres. C’est simple, on peut tout faire

Du comportement détaillé jusqu’à la gestion de la transparence, en passant par la prévention du vol de focalisation, le comportement poussé des espaces de travail et le placement des fenêtres

Préférences d’Orage

Orage est l’application de calendrier de XFCE.

Prise en charge des langues

Pas besoin de plus d’explications, pour franciser  votre système et supprimer les supports de langues inutiles, c’est ici que ça se passe

Tableau de bord

C’est ici que l’on règle les tableaux de bord. Nombre ( 1 par défaut, c’est déjà bien), l’apparence, le comportement et l’ajout et/ou retrait de greffons (Menu, Heure, sélecteur de bureau, etc..)

Exemple de manipulation de Greffon : Sous XFCE, je n’ai jamais réussi à encadrer le Menu Wisker, je retourne au menu Classsique

-Suppression de Whisker

-Ajout du menu classique

-Les tableaux de bord (ainsi que les greffons) se règlent également en cliquant à droite sur ces derniers

Personnalisation du thème (choisi par l’utilisateur)

Modifier le thème du moment

 

2/ Matériel

Adaptateurs Bluetooth

Pas de changement, je n’ai pas de bluetooth sur ma tour :/ Mais on peut ajouter un adaptateur via cet élément du centre de réglages de XFCE

Affichage

Ce qu’il faut pour régler vo(s)tre écran(s): Résolution, orientation, etc…

Clavier

Ici, on s’occupe du comportement, des raccourcis et de la disposition du clavier

Display Calibration

Comme son nom l’indique, il sert à calibrer l’affichage. Sur Ubuntu Studio, le plug-in qui gère la chose n’est pas installé par défaut. Mais est ce vraiment nécessaire? C’est le genre de chose que je ne me souviens pas avoir touché depuis que j’utilise des distributions Gnu/linux….

Disques Amovibles et Médias

Configuration de la gestion des périphériques (Disques durs amovibles, Téléphones, Baladeurs MP3, tablettes, etc, etc…

Gestionnaire de Bluetooth

Gestion de la connexion entre appareils équipés du Bluetooth

Le gestionnaire d’alimentation

Gère les mises en veille (écran, machines, disques) lorsque vous êtes loin de votre outil

Imprimantes

Ajout et gestion d’imprimantes

Théoriquement, une imprimante est auto-détectée et installée automatiquement par les « Ubuntu-likes »

Aller dans propriétés si les réglages par défaut ne conviennent pas

Pilotes additionnels

C’est ici que l’on décide d’installer blobs et autres pilotes de nature propriétaire … ou pas

Souris et pavé tactile

Réglages en profondeur des éléments de pointage

3/Système

Accessibilité

En activant les services d’assistance, le logiciel Orca sera activé au démarrage de la prochaine session.

Type MIME

Ça m’étonnerai beaucoup qu’un débutant mette son nez là dedans sans mettre un boxon max.

Pour convaincre ce dernier, le type MIME est un identifiant de format de données sur internet …

Hmmm, ça pue le traquenard, n’est ce pas 😀 ?

On n’en parle pas

LightDM GTK+ Paramètres d’apparence

Ici, on configure (de A à Z) l’apparence du gestionnaire de connexion LightDM

Session et Démarrage

-Sélectionner sa session enregistrée

-Enregistrer sa session automatiquement avant fermeture

-Utiliser ou pas l’invit’ à la déconnexion

-Choisir le thème de l’écran de démarrage de XFCE

-Ajout/suppression des applications démarrées automatiquement lors démarrage du système

-Programmes en cours dans la session active

-Gestion des services, de la sécurité des applications distantes et des évenements lors de la mise hors tension

4/Autres

Cette partie est changeante selon les distributions

Connexions réseau

C’est ici que l’on gère les connexions (Ethernet, Wifi, etc…)

Éditeur de Menu

Un éditeur de menu simple dont l’utilisateur Lambda ne se servira pas, puisque Ubuntu l’arrange automatiquement (sauf exception)

Un éditeur de paramètres

Non conseillé aux novices

Logiciels et Mises à jour

Gérer les dépôts et les fréquences de mises à jour (j’y reviens dans le prochain billet)

XFCE Panel (LXKeymap et Openbox configuration manager n’étant d’aucune utilité pour l’utilisateur qui se servira d’Ubuntu Studio de la façon la plus simple possible)

Donne le choix entre plusieurs configurations de l’apparence de XFCE.

Et on peut le faire ressembler à pas mal de choses, un exemple:

 

Voilà, je n’entrerai pas plus dans les détails. S’il y a des questions par rapport à certains problèmes rencontrés lors de la découverte de XFCE, les commentaires (ou les forums) sont là pour cela

La prochaine fois, je parlerai de la gestion logiciels, des logiciels XFCE et de ceux installés par défaut. Pour le cas spécifiques d’Ubuntu-Studio, je ferais 2/3 billets distincts sur les catégories (Audio, Video et Graphisme) avec les logiciels spécialisés présents

 

Par manque de temps, ça faisait un petit moment que ce billet traînait.

C’est l’hiver, ma période electro & dark de l’année. C’est donc logiquement que la discographie de Plastic Noise Experience a accompagné majoritairement mes sessions informatiques (blog et réparation/remise en état de 2/3 PCS. D’ailleurs, je vous parlerai certainement d’Antix et d’ Isotop, l’openBSD facile, prochainement) ces derniers temps

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Une réponse à “Débutants: Ubuntu Studio- 2ème partie – Réglages du bureau XFCE & Gestion du matériel

  1. Bonjour , tu ne t’es pas embourbé 😉
    C’est un bureau fiable très léger tellement que l’on l’oubli…. ;
    en pluche on peut installer pratiquement n’importe quoi heuuu PRESQUE ….
    en autre sur les serveurs souvent un desktop est en frontal pour les admin c’est XFCE4 ne faisant office que d’un environnement graphique dont on peut depouiller d’un tas de programme si on prend XUBUNTU je me rappel que je faisait d’abords le nettoyage puis installait mes outils (il n’avait pas pris openoffice à l’époque par exemple).
    pour le plus important une fois que le bureau est ouvert , c’est les outils mis à dispositions pour écrire une application ou pour tester en interactif …. base de données … les applications XTERM (Type 5250 ou 3370)…. et les applications Graphics mais je laisse Olivyeahh vous en parler …
    et pour les beautées lol il y a maintenant des bureaux avec des thèmes qui vont être mise a dispo pour la version 18.4 de XUBUNTU qui n’ont pas rougir ….

    quand a XFCE 4.14 le 4.13 est en partie opérationnel voir sur Manjaro (mon portable) mais sur mon serveur XUBUNTU LTS et là je joue la stabilité…. donc je patiente pour la 4.14 je vois le 4.13 comme une transition mi figue mi raisin … quoique le raisin bien mure donne un bon vin… lol çayestjedelire @bientôt