Débutant: Ubuntu Studio-1ère partie- Explication du choix, Configuration Post-Installation & Prise de repères

Après une bonne semaine de réflexion, et de tests, j’ai choisi de parler d’Ubuntu-Studio pour cette 2ème série de billets consacrés aux purs novices. Je voulais parler d’Ubuntu-Mate, mais finalement, non. Je ne pense pas qu’elle soit à la hauteur, pour l’instant, des attentes d’un utilisateur débutant, malgré sa qualité

Alors pourquoi une distribution « spécialisée » comme Ubuntu-Studio

-Parce que simple à installer et à utiliser. Pour ma part, c’est le système Ubuntu le plus complet proposé. Il correspond aussi bien aux personnes qui ne s’en servent que pour le minimum syndical (bureautique, internet, multimédia. Même si dans le cas du multimédia, il manque un ou deux logiciels « Phares » que nous installerons en Post-installation) qu’à ceux qui ont envie d’exprimer leur côté artistique sans être limités par le prix prohibitif des licences de logiciels privateurs spécialisés dans certains domaines (musique, photographie, 3D, montage vidéo, graphisme…).

-Après le duo Linux Mint & Linux Mint Debian Edition, c’est le système qui a eu le plus de succès auprès des personnes tierces dont j’ai « banquisé » les ordinateurs ces 10 dernières années 😀

-Il propose le bureau léger XFCE, qui est plutôt sympa à la  sauce « Studio »

-Le mouchard de chez Amazon( par défaut sur Ubuntu) est absent

Ce n’est pas parce que la politique dictée par Canonical, concernant l’ Ubuntu « Mère », est critiquable (sur bien des aspects) que ces dérivées sont à mettre dans le même panier… Bien au contraire.

Vous comprendrez mieux au fur et à mesure

Je pense que cette série sera plus longue dans le temps (j’en manque et Ubuntu Studio est plutôt vaste à explorer, mais je pense qu’elle peut correspondre à pas mal de monde. Là aussi, sur les quelques installations que j’ai pratiqué, pas de retours négatifs et des utilisateurs contents de pouvoir bidouiller un peu dans leur(s) domaine(s) de prédilection ou de pouvoir traiter leurs fichiers facilement).

Post installation

Comme pour Linux Mint, on suppose que le système est installé, la documentation n’est pas ce qu’il manque sur le net (une exemple ici). On utilise la version LTS (support sur le long terme. C’est à dire alimentée en mises à jour pendant 3 ans) que l’on s’est procuré ici.

Premier démarrage

Au bout de quelques secondes, une notification (sur le tableau de bord, à côté du menu, en haut à gauche) nous signale la disponibilité de nouvelles mises à jour

On valide la mise à jour du système

On va prendre un café (Je crois que j’ai eu droit à + de 200 upgrades, dont le noyau Linux).

Ubuntu Studio contient 2 noyaux: un générique et un noyau temps réel (lowlatency, on y reviendra) en version 4.13.0-32 après màj

On redémarre.

Une fois connecté, on va en profiter pour installer les pilotes propriétaires pour le matériel (ou pas). C’est un choix : optimiser le fonctionnement de son matériel ou se contenter des pilotes libres (performants, certes, mais en deçà des drivers fournis par les constructeurs). Et il est, avant tout, personnel.

Menu-> Gestionnaire de paramètres (je vais revenir sur ce menu et le tableau de bord)

On clique sur pilotes additionnels

On fait sa petite affaire

Et voilà. On redémarre pour valider l’installation des pilotes.

On entrera dans le détail sur le prochain billet (qui concernera le bureau XFCE), mais on va manipuler un peu le tableau de bord. Je sais que son emplacement perturbe énormément de nouveaux utilisateurs, les habitudes probablement…

Le menu Whisker ( avec les favoris à gauche, les catégories à droite)

Clic droit sur le tableau de bord-> tableau de bord -> préférences du tableau de bord

Je déverrouille ce dernier

Je le fais glisser vers le bas de l’écran et je le verrouille à nouveau

On en profite pour installer Vlc et Clementine

Pour cela Menu->Logiciels ( favoris )

Catégorie Vidéo pour VLC, Audio pour Clementine ( c’est un très bon player Audio que j’ai beaucoup utilisé et que j’utilise encore à l’occasion)

Les logiciels présents par défaut, pour les plus connus : la suite LibreOffice, Gimp, Blender, Firefox, Thunderbird, Evince (pdf), Ardour, Audacity…

Dans la 2ème partie, nous entrerons dans les détails de XFCE, un bureau léger et hautement configurable. Nous parlerons aussi plus en profondeur de Logiciels (installation de… ben, logiciels, quoi)

 

Ce billet a été rédigé avec pour accompagnement sonore quelques bons vieux Parabellum de derrière les fagots

 

 

 

 

Publicités

7 réponses à “Débutant: Ubuntu Studio-1ère partie- Explication du choix, Configuration Post-Installation & Prise de repères

  1. Bonjour ,
    je viens d’installer Linux Mint Debian Edition ( après pas mal d’efforts au noiveau des partitions ) , alors que j’aurais préféré essayer Ubuntu 16.04 ou Mint 18.3 Sylvia . Mais apparemment il y a une incompatibilité entre Ubuntu et mon Pc ( un Lenovo tout neuf acheté il y a4 mois ).
    En effet pour Ubuntu 16.04 et Mint 18.3 , après installation l’écran se fige au bout de 15 mn , ainsi que la souris , et je dois éteindre manuellement au bouton . Des messages d’erreurs lors du redémarrage , etc … J’ai fait plusieurs fois l’installation , mais rien n’y fait , ça ne marche pas …

    Par contre avec LMDE , l’installation était difficile ( surtout au niveau d’1 partition que je n’arrivaos pas à rendre bootable ) , mais après tout a bien fonctionné .
    Enfin … il ne faut pas crier victoire trop tôt , ça ne fait que 4 heures que l’installation est faite … !

    A bientôt et bonne soirée .

    • Hello, j’ai installé une Mint sur un Lenovo (portable) , pas de problèmes apparents…
      Par contre certaines machines sont capricieuses. Celui de ma moitié ne fonctionne que sous LMDE2 ( même problème que toi sous Ubuntu, Debian et Slackware) :/ La politique de Lenovo a été assez troubles à une époque( mais il parait qu’il y a du mieux) vis à vis de l’installation de Linux
      Bonne soirée et à une prochaine

  2. bonjour , je suis content que Xfce4 est à l’honneur j’utilise depuis des années eh heu ben… beaucoup d’année Xubuntu (et Manjaro Xfce4) Mais je le trouve épuré et vas direct au but. la fluidité est au rendez-vous etc… »STABLE ». perso je n’ai même pas chg la barre… 😉
    par contre je vais bien regarder ton truc sur studio , j’ai envie de l’installer chez des copains……. le seul truc que j’ai rajouté c’est Homebank Gnome Mplayer ( le seul capable de lire les émissions télévision enregistrer sur DVD… VLC ne décrypte pas les enregistrements … même avec libdvd-pkg…et Handbrake est un transcodeur multiplate-forme mais complique les choses ) Clementine vlc et suplenter par G.mplayer et clementine peut pour voir la tele en ligne et encore….
    en dehors des paquets pour développer….. mais là c’est une autre chanson…
    donc je vais suivre la tienne attentivement.
    @bientôt ….

  3. vlc est suplenter par G.mplayer et clementine peut -être pour voir la tele en ligne et encore… désolé pour la phrase….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s