Débutants : Ubuntu 18.04LTS (Gnome)- Intro -Explication du choix

Ceux qui suivent ce blog savent à quel point je ne parle plus d’Ubuntu by Canonical depuis un petit moment (le 17 Février 2015 précisément) . J’ai plusieurs problèmes, principalement éthiques, avec Ubuntu. Quand est il aujourd’hui, après l’installation de cette Bêta, de la future « Bionic Beaver »?

Je ne vais pas faire de mea-culpa, bien que mon avis ait changé avec les dernières décisions, visiblement, prises par Canonical.

A ce jour, voici donc mon point de vue sur Ubuntu. Comprendre que cela reste un avis personnel et n’engage que moi. Libre à chacun d’avoir son avis, de l’utiliser ou pas. Et pour la première fois depuis longtemps et après l’installation, je me dis que (à titre personnel) j’vais peut être apprécier l’expérience avec cette distribution.

Éthiquement parlant

Me référant quand même à une certaine éthique vis à vis de l’utilisateur final ( les logiciels et pilotes propriétaires sont une autre histoire. Éthique certes, mais technique également. Je tenais à le signaler pour ne pas que l’on comprenne mes propos à l’envers), je ne peux m’empêcher d’exhumer et constater (ou pas) l’évolution de ce document  (màj :2018/01/01) à chaque fois que je dois installer Ubuntu sur un ordinateur . L’utilisateur doit pouvoir faire le choix d’installer Ubuntu en toute connaissance de cause : Amazon (et ce que cela implique) est dans la place. C’est sa responsabilité, son consentement (ou pas).

Bonne nouvelle cependant (Il ne faut pas être con, balancer des mensonges ou ne pas parler des améliorations dans le bon sens): j’ai désinstallé Amazon sans que cela n’est d’ impact sur le reste du système. Donc, pour ma part, il y a du mieux. La simple désactivation ( comme sur la 16.04 LTS) ne m’aurait pas suffit.

La preuve en capture:

-Au 1er démarrage

-Désinstallation

En l’état actuel, je n’ai rien à dire sur ce concept. La prochaine étape idéale dans ce processus, à mon humble avis, serait un message d’avertissement et une proposition de désinstallation lors de la première utilisation de ce logiciel douteux par l’utilisateur final..

Je ne vais pas chipoter, c’est déjà un net progrès…

 

Pour le reste

-On peut choisir d’installer son système dans sa version MINIMAL et je trouve que c’est une très bonne initiative.

Constatez par vous même :

-Le choix d’Ubuntu est aussi lié au bureau Gnome.

Il faut être clair, la distribution qui intègre ce DE parfaitement est Fedora. Je me vois mal installer ou conseiller Fedora à un novice, faut être sérieux un minimum.. Il existe une distribution directement basée sur Fedora, Chapeau  qui vaut le coup d’œil, mais j’en parlerai dans un billet ultérieurement.

[Edit du 28/03]: Chapeau est dormante. Il reste un tuto pour passer à Fedora 27 en gardant la structure de Chapeau.Dommage. Je vérifierai l’état d’une distribution avant de l’évoquer dorénavant…. (Merci à Pascal pour me l’avoir signalé dans les commentaires… )

C’est spécial comme bureau, quand même…

Ubuntu a abandonné Unity pour reprendre son look avec Gnome. J’ai toujours trouvé Unity très sympa (dommage que je n’ai jamais vraiment pu le faire fonctionner sur une autre distribution (Archlinux & Fedora) .. Un autre truc pour lequel j’ai eu une dent contre cette distribution (ou plutôt l’éthique de Canonical). Mais Unity n’est plus là, donc…).

Et je me dis qu’un Gnome configuré de cette façon est toujours plus agréable à utiliser que la version par défaut..

Ubuntu-Gnome aurait été une autre distribution a tester, me direz vous. Sauf que cette équipe a été intégré par Canonical, gage de qualité en ce qui concerne le DE, pour cette nouvelle mouture d’Ubuntu.

Voilà où j’en suis actuellement. Je prépare le prochain billet concernant la post-installation (surtout si l’installation minimale est privilégiée), juste le temps de configurer la machine, reprendre mes aises avec le bureau, la gestion des paquets classiques et universels. J’ai déjà trouvé une tare dans cette façon de faire. C’est bien lorsque tu dois (re)découvrir . Tu redeviens « débutant », donc tu fais des conneries ( que tu peux synthétiser  facilement après ) 😀

La tare en question: un joli doublon

La version universelle du paquet a son dossier de config dans /home/user/snap

La version .deb du paquet a son dossier de configuration dans /home/user/.mozilla

Je vous laisse imaginer le bordel que l’on peut engendrer en un temps record…

C’est donc une partie sur laquelle j’insisterai forcément…

Je vais également voir où en est Steam, raison qui retient mon ado sur Windows à l’heure actuelle… Il aime beaucoup l’interface d’Ubuntu mais il veut voir ce qu’il en est niveau jeux, surtout DB Xenoverse2

 

 

A toi…

 

 

Publicités

8 réponses à “Débutants : Ubuntu 18.04LTS (Gnome)- Intro -Explication du choix

  1. Sans vouloir en remettre une couche, l’expérience Gnome semble plébiscitée chez la distro opensuse (tout comme pour KDE). Perso je sais aps, mon PC rame trop avec Gnome.

    • J’préfère garder Suse pour Plasma. Puis cette distro, ce n’est vraiment pas ma tasse de thé (j’y ai pourtant passé quelques mois, il y a quelques années)..
      Pour Gnome, j’aurais pu choisir Tanglu ou Chapeau, mais très peu connues… Mais je parlerai de ces 2 là dans l’année

  2. Chaepau est encore sous base Fedora 24 et Gnome 3.20 alors que la 3.28 vient de sortir, un peu en retard non?

  3. Salut ,
    Chapeau est déclarée « dormante » sur Distrowatch.
    C’est pas bon ….

    • Oui, j’ai vu ça…. Ils donnent un tuto pour passer à Fedora 27 en gardant la structure de la distribution (outils facilitants) sur le site. Dommage, je l’avais trouvé bien foutu à l’époque ( dépots + RpmFusion free et nonfree, des outils simples) . Dommage, vraiment